Une hybride chinoise plutôt branchée

La première voiture hybride à recharger chez soi produite en masse est chinoise: elle s’appelle la F3DM et est produite par BYD Auto.

Selon Grist, la F3 hybride est proposée à la vente pour environ 16 000 € et destinée dans un premier temps aux agences gouvernementales chinoises et autres établissements. Le véhicule se branche sur n’importe quelle prise électrique et dispose d’une autonomie de 100 km avec une recharge complète.

Selon le New York Times, la F3DM se recharge intégralement en sept heures, et peut aussi être à moitié rechargée en 10 minutes dans des stations spécialement équipées. Conservant le principe de l’hybride, la voiture dispose également d’un moteur à essence d’1 litre qui permet de recharger les batteries lorsqu’aucune prise électrique n’est disponible aux alentours.

On ne compte plus les fabricants automobiles qui avaient annoncé et présenté sur des salons ce genre de véhicule, mais aucun n’en commercialisera massivement avant au moins 2010. Les Chinois sont eux passés aux actes. Il est intéressant de noter que BYD a commencé en 1995 en fabriquant des batteries de téléphones portables et qu’ils ont acquis un fabricant de voitures en faillite en 2003. Et maintenant Warren Buffet est actionnaire de l’entreprise à hauteur de 10%. [Grist via NYT]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « mais aucun n’en commercialisera massivement avant au moins 2010 »
    Et probablement beaucoup plus longtemps avant de pouvoir en acheter à un prix abordable… -_-‘

  2. Sur le site de F3DM ils parlent de 100 Miles et pas de 100 Km, faudrait voir à pas oublier de faire les conversions quand vous récuperez des infos.

  3. Malheuresement en France c’est comme ca, on a du mal a admettre que les chinois fassent largement mieux que le reste du monde sur pas mal de domaine alors pour essayer de faire nos démago on va mettre une petit image politiquement incorrect vis a vis de la Chine !

    Dommage que Gizmodo soit aussi dans cet état d’esprit si peu évolué.

  4. La Chine, comme les États-Unis du reste, produisent leur électricité essentiellement à partir du charbon. La voiture électrique y est donc un non-sens puisqu’il n’y a pas pire que le charbon en matière de pollution et de gaz à effet de serre.

    Msieur Gizmodo, ton processus de validation des messages est une horreur. Une fois sur deux, je laisse tomber tellement ça m’énerve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité