La curieuse traque du Père Noël par le NORAD

Il était une fois un monde bipolaire avec les gentils et les méchants. A cette époque où la guerre était froide et les Russes étaient le Diable pour les Américains, quelqu’un avait imprimé une pub proposant aux enfants d’appeler le Père Noël en fournissant un numéro vraiment erroné.

C’était en 1955. L’endroit, Colorado Springs. La pub avait été imprimée par les magasins Sears, et le numéro…. hé bien le numéro n’était pas du tout celui du Père Noël au Pôle Nord. Ce n’était pas non plus le numéro du téléphone plaqué or de sa garçonnière de Las Vegas. Non, c’était la hotline du Colonel Harry Shoup, directeur des opérations du CONAD américain (Continental Air Defense)…
Le patron du CONAD n’a pas vraiment goûté la plaisanterie lorsqu’il a reçu le premier appel. Au lieu d’un rapport de tir de missiles tombant sur Washington ou d’un sous-marin soviétique ayant fait surface dans la baie de San Francisco, il avait en ligne un enfant de six ans qui lui indiquait ce qu’il souhaitait pour Noël: probablement ses propres missiles et sous-marins nucléaires.

Mais il a assez vite compris ce qui se passait, et au lieu de suggérer à l’enfant d’aller visiter les étoiles ligoté à un missile balistique intercontinental, il a eu une idée, et a commencé à communiquer les coordonnées géographiques du Père Noël à tous les enfants qui lui téléphonaient.

En 1958, le CONAD est devenu le NORAD (North American Aerospace Defense Command), un dispositif de défense commun aux Etats-Unis et au Canada. A cette époque, l’événement avait fait l’objet d’une couverture médiatique, et les enfants appelaient frénétiquement le numéro du NORAD. Ce Noël là, des centaines de volontaires de Cheyenne Mountain et de la base aérienne de Peterson passèrent une bonne partie de la nuit à répondre au téléphone et à expliquer à des enfants où était le Père Noël. C’est ainsi que l’histoire a commencé.

Cette année marque le cinquantième anniversaire du système de suivi du Père Noël par le NORAD, qui a basculé sur le web en 1997, pour le plus grand soulagement des volontaires du Norad. [Norad Santa Tracking, Wikipedia]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité