Google Earth aide les scientifiques à défricher des terres inconnues

Google Earth est fantastique mais cette histoire l’est bien plus encore : un scientifique est tombé par hasard sur un carré vert inconnu qui s’est avéré être une forêt inexplorée mère de nombreuses espèces encore inconnues.


Julian Bayliss se promenait sur Google Earth pour un nouveau projet de conservation lorsqu’il aperçu sur son écran un carré de verdure au Mozambique qui semblait alors inexploré.
Ces coins verts étaient en fait « 7000 hectares de forêt, riches en biodiversité » qui avaient jusqu’alors échappé à l’exploration scientifique grâce à des conditions défavorables comme un terrain peu praticable et des années de guerre civile.

Une expédition organisée en automne pour réaliser l’ascension du Mont Mabu à alors découvert trois nouvelles espèces de papillons, une nouvelle vipère qui peut tuer un homme en une seule morsure ainsi que bien d’autres formes de vie sauvage comme 200 espèces de papillons et de plantes tropicales, et tout ceci en quelques semaines seulement.

Le responsable de l’expédition, Jonathan Timberlake, affirme que ceci pourrait n’être que le début de ce type de découverte, Google Earth pourrait ainsi aider les scientifiques à découvrir d’autres poches de biodiversité au Mozambique ou en Papouasie – Nouvelle Guinée qui n’ont jusqu’ici pas encore été explorées pleinement. Je croise les doigts pour que l’on trouve enfin des Yétis et des Hobbits.[Telegraph]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @ Colza
    N’importe quoi!
    On te parle de découverte de nouvelles espèces animales, pas de la construction d’une centrale nucléaire… Faut arrêter de dire des conneries des fois.

  2. @ frednemesis
    Ne nous en prenons pas à Colza uniquement parce qu’il a une vision extrêmement lucide du monde dans lequel nous vivons. Gizmodo nous relate la 1ère étape : la découverte. Colza nous explique la seconde : On prend tout ce qu’il y a prendre !! Banzaiiii !

    Après, évidemment, on peut décider de vivre chez les Bisounours….

  3. c’est un peu toute la communauté scientifique que vous insultez en disant cela. Le monde n’est pas bipol… ah c’était un troll? j’ai faillie me faire avoir ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité