Des dents trop lisses pour les bactéries

Utilisant une méthode de polissage employée dans l’industrie des semiconducteurs, un professeur a découvert qu’il est possible de rendre les dents trop lisses pour que les bactéries puissent y adhérer. Réellement.

Le professeur et son étudiant ont montré qu’une « mauvaise » bactérie ne parvenait pas à adhérer à la surface, ce qui est une très bonne nouvelle dans la mesure où c’est précisément ce genre de bactéries qui est responsables de frais dentaires salés.

Les dents polies avec des nanoparticules peuvent encore avoir des bactéries sur leur surface, mais quand c’est le cas il est plus facile de les retirer.

Dommage que cette découverte n’intervienne que maintenant, car le temps qu’ils transposent la technique et que tout le monde puisse en bénéficier, bon nombre d’entre nous seront édentés depuis longtemps. [Science Daily]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @linus: bah faut bien que quelqu’un s’occupe d’entretenir les dents que ce soit avec cette methode ou une autre.
    Les dentistes on fait de l’ombre aux aracheurs de dents :p

    Moi je trouve ca genial (et encore plus en ce moment avec mes dents de sagesse qui poussent et qui defoncent mes autres dents)

  2. Voilà l’exemple même d’une découverte qui paraît intéressante mais se révèle absolument sans intérêt en pratique.

    – Il faudrait savoir de quoi on parle exactement : une dent est composée de deux surfaces de nature très différentes : l’émail qu’on peut effectivement rendre lisse et la dentine qui par nature est poreuse et qu’on ne pourra jamais rendre parfaitement lisse quelle que soit la méthode utilisée.
    Or la dentine, normalement recouverte par la gencive, apparaît au collet dès qu’il y a la plus petite dénudation, c’est à dire chez 99,9% de la population.

    – La mise en œuvre de ce polissage est délicat dans la mesure où beaucoup de surfaces dentaires sont inaccessibles, en particulier les faces dites proximales qui délimitent l’espace entre deux dents. Or c’est là, dans ces endroits peu accessibles que les bactéries adhèrent avec prédilection et que les caries se forment. Cherchez l’erreur…

    Conclusion: le professeur en question enseigne la physique et la chimie. Il n’est pas dentiste et ça se voit. Sa découverte marche sans doute très bien sur une dent extraite de la cavité buccale. Mettre en œuvre le polissage sur les 32 dents d’un cobaye humain est autre chose !

    En attendant la recette miracle pour éviter que les bactéries adhèrent, je vous conseille une solution simple, efficace et pas chère : le fil dentaire

    http://www.holodent.com/article-22654620.html

  3. il existe deja des dentifrice qui déposent un film sur les dents pour pas que les bactéries s’y accrochent

    C’est du pur argument marketing. Le dentifrice est un adjuvant. Point barre. Cessons de croire qu’il fait des miracles.

  4. Une solution serait de se tourner vers la dentisterie holistique pour resoudre ces probleme
    Saviez-vous que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a
    affirmé en 1992 que l’absorption de mercure la plus importante d’une population
    provenait des amalgames (plombages gris) et non de la nourriture et de l’air ?
    http://www.dentisterieholistique.fr/

  5. Are you seeking for resume services? Still have no clue where to buy resume paper? Check out Prime-Resume company. Here it is possible to find cover letter samples or order resume from expert resume writers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité