Habiter dans une capsule sans être astronaute

La Nakagin Capsule Tower de Tokyo est une vraie merveille d’architecture futuriste. Mas sans soutien local pour son maintien et sa préservation, elle pourrait ne pas survivre assez longtemps pour connaître le futur qu’elle anticipait à l’époque de sa construction.

La tour Nakagin fut construite dans le style métaboliste des années 1970 par feu l’architecte japonais Kurokawa Kisho. La tour s’élève sur 14 étages et est composée de 140 capsules individuelles, conçues pour être soit des appartements, soit des bureaux d’entreprises.

PingMag a consacré un sujet à cette édifice témoignant du mouvement métaboliste qui visait à créer un nouveau système d’architecture focalisé sur des conceptions adaptables, évolutives et interchangeables, anticipant sans le savoir les bâtiments préfabriqués empilables modernes.

Malheureusement la nature compliquée de la tour de Nakagin ainsi que plusieurs défauts de conceptions dûs à un planning de conception précipité ont peut-être scellé son triste destin: les résidents ont voté sa démolition en raison des coûts budgétaires qu’imposeraient sa réparation et son entretien. Avec elle s’en irait un pan important de l’histoire architecturale japonaise. [PingMag]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’avais vu un système américain similaire mais ou les studios/boites étaient détachables.
    Dans le principe et à la condition que ce genre d’immeuble soit très répandu, l’idée était de pouvoir déménager de ville en ville en détachant le studios et en le remontant ailleurs à une place livbre.

  2. A Montreal il y a un systeme d’habitation modulaire comme ca mais avec des pieces beaucoup plus grande, qui date de l’expo 1967, je me souvient plus le nom mais google est notre ami 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité