L’Australie ne badine pas avec le bittorent

L’Australie adore la censure et le filtrage de l’Internet, mais il semble que leur gouvernement n’en ait jamais assez. Prochaine étape: bloquer le BitTorrent dans tout le pays.

On pouvait s’y attendre de la part d’un pays doté d’un ministère de la censure, mais cette décision est particulièrement ridicul.

Leur ministre des communications et de l’économie numérique Stephen Conroy semble bien déterminé à éradiquer le P2P de son pays, quitte à employer des méthodes qui ne dépareraient pas en Chine. [Slashdot via News.com.au]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi ne pas obliger les gens à utiliser des P100 et des connexions 56k? C’est pas cher à mettre en place…
    En plus tout le monde sait que le fichier le plus téléchargé c’est la Bible, bloquer le p2p est un sacrilège! ^^

  2. Pour ma part je crains que cela finisse par inspirer nos chers gouvernants. En effet sous prétexte de (au choix) lutte contre la pornographie, violence, pédophilie, islamisme, terrorisme l’internet tel que nous le connaissons actuellement vit ses derniers instants.
    Le politique a ceci de particulier, lorsqu’il est au affaires, il ne supporte pas de ne pas pouvoir tout contrôler. Presse, radios, télés et bientôt internet…

    Dans le même ordre d’idée, sous prétexte que la poste sert de manière très marginale à transmettre des produits illicites (courriers, lettres anonymes, colis au contenu suspect) je propose que notre gouvernement instaure l’ouverture systématique de nos courriers avant remise dans la boite aux lettres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité