Les canards en plastique de la NASA surveillent le réchauffement climatique

Si vous croisez un canard en plastique jaune flottant sur l’océan, la NASA apprécierait que vous leur passiez un coup de fil. Il leur en manque environ 90 et ils veulent les récupérer.

Les canards en plastique avaient été disposés dans un trou creusé dans la glace du Groenland il y a trois mois pour mesure la vitesse de fonte de la calotte polaire. Pour l’instant, les canards restent introuvables.

Les gars de la NASA espèrent que les navigateurs, les pêcheurs et les passagers en croisière garderont un œil attentif pour aider à les repérer. Une récompense est promise pour ceux qui les repêcheront:

La NASA offre 100$ à tous ceux qui récupéreront un canard. Bon d’accord, ce n’est pas très grassement payé. Mais c’est 100$ de plus que vous n’aviez pas avant de toutes façons. Et surtout vous aurez la joie de contribuer à faire avancer la science et d’avoir un peu contribué à protéger la calotte polaire. [Guardian via Treehugger]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heu…
    Ils faudrait équiper les oiseaux de portable… Car il n’est pas improbable que les prédateurs ne soient pas tous humains…

    Ils ont prévu quoi à la NASA pour les manchots et les poissons qui leur ramèneraient un canard? Des quotas de pêche plus élevés pour les aider à survivre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité