La santé de Steve Jobs déclinerait rapidement

Selon une source digne de foi, Apple n'a pas indiqué les vraies raisons conduisant à l'annulation de MacWorld et de la keynote de Steve Jobs.

La vraie raison serait la dégradation rapide de son état de santé. En fait, c’est peut-être pire que ce qu’on imaginait:

La santé de Steve se dégrade rapidement. Apple a choisi stratégiquement de retirer le facteur hype plutôt que de laisser la hype détruire Apple lorsque que l’inévitable nouvelle se répandra plus tard au printemps.

Cette perte stratégique affectera moins les investisseurs. C’est pourquoi MacWorld n’a plus de sens. Plus de Steve signifie plus de hype. Dire qu’ils n’ont plus besoin de [MacWorld] est la couverture choisie par le département « loyauté ».

Cette source s’est révélée à 100 % correcte à plusieurs reprises par le passé. Ceci étant, c’était à chaque fois pour des informations et des images de produits Apple non encore sortis. Nous espérons que sur ce sujet plus personnel, il n’y a absolument rien de grave et que Steve Jobs part simplement en retraite comme prévu.

Même si la santé de Steve jobs ne regarde personne -pas la presse, pas les investisseurs, pas le public- nous pensons qu’il y a une différence entre déclarer « pas de commentaire » et sciemment tromper le public.

Selon le rapport de notre Gorge Profonde, il semble clairement établi que, indépendamment du fait qu’Apple avait ou pas d’autres raisons de se retirer de MacWorld, ce n’était pas les seules raisons. Il en va de même pour le fait d’avoir choisi de ne pas faire subir à Steve jobs l’épreuve d’une présentation de deux heures.

Nous avons contacté Apple qui n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est clair qu’il est devenu rachitique en pas si longtemps. Maintenant, que sa santé ne regarde pas les investisseurs, çà c’est une autre histoire et je suis sûr que les concernés ne sont pas du même avis. Vu comment énormément de monde se pose la question du futur d’Apple dès que M. Jobs pète un coup de travers, le cours de l’action risque de se prendre une grosse claque s’il ne présente pas, plus efficacement, sa relève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité