Cancer et téléphonie portable: raccrochez tout de suite

Une étude est actuellement en cours pour déterminer si les téléphones portables sont cancérigènes. Les résultats définitifs sont attendus pour début 2009, mais les résultats préliminaires sont plutôt mauvais mauvais mauvais:


L’étude Interphone est la plus grande étude menée à ce jour: elle examine les tumeurs de 6400 patients dans 13 pays. Les chercheurs israéliens impliqués dans l’étude ont découvert que les utilisateurs réguliers de téléphones portables ont 50 % de chances de plus de développer des tumeurs du cerveau que les non-utilisateurs.

Une autre étude Interphone sur la Grande Bretagne et la Scandinavie a révélé un risque de tumeurs 40 % plus importants chez les personnes ayant utilisé des téléphones portables pendant plus de 10 ans. En revanche, rien d’effrayant pour ceux qui les ont utilisés sur une durée plus courte.

Les résultats finaux de l’étude Interphone sont très attendus car considérés comme étant en mesure de fournir une réponse presque définitive sur la question du cancer du téléphone portable. Les autres études menées jusqu’à ce jour étaient  » statistiquement inutiles » comme l’explique PopSci, dans la mesure où le nombre de personnes étudiées était insuffisant et ou trop d’entre elles avait moins de 10 ans d’utilisation de téléphones portables au compteur, ce qui est la durée nécessaire pour développer un cancer du cerveau « dans la plupart des cas ».

L’évaluation de PopSci sur la gravité de la situation et qu’on s’achemine vers la preuve définitive que les téléphones portables provoquent le cancer un peu comme on l’avait soupçonné puis démontré pour le tabac. Si c’est vraiment le cas, ce sera un véritable problème de santé publique qui touchera aussi bien les jeunes enfants que les grand-mères.

Comment réagiriez-vous si les téléphones portables provoquaient véritablement le cancer? [Pop Sci]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Est ce que l’étude a pris en compte un facteur important:

    Les personnes développant une tumeur cérébrale ont elles plutôt tendance à se lever du pied droit ou gauche?

    car je suis sur que sur 6400 patient bien répartis autours des usines de produits chimiques et dans des campagnes tranquilles on trouverait une proportion plus élevée de gens développant des tumeur chez ceux qui se lèvent du pied gauche!

    Il devraient donner plus de précisions sur leurs résultats, calculs et méthode d’étude, car moi je peux affirmer que 100% des gens qui ont développés un cancer ont au moins un jour bu de l’eau, serait-elle cancérigène?

    Bref tout ça pour dire que déjà s’ils étudient que des gens qui ont une tumeur cérébrale je vois pas comment ils peuvent calculer une statistique sur les probabilité d’en avoir une… à la limite ils peuvent dire que 50% des patients ayant developpés une tumeur cérébrale étaient des utilisateurs réguliers de téléphone portable (ce qui en passant revient à dire que les autres 50% n’en utilisaient pas).
    Et étant donné la probabilité d’avoir une tumeur cérébrale l’alarmant chiffre de 50% doit représenter 2-3 cas supplémentaire, ce qui n’est statistiquement pas très représentatif si on considère l’écart-type…

    Question subsidiaire: « Une autre étude Interphone sur la Grande Bretagne et la Scandinavie a révélé un risque de tumeurs 40 % plus importants chez les personnes ayant utilisé des téléphones portables pendant plus de 10 ans. En revanche, rien d’effrayant pour ceux qui les ont utilisés sur une durée plus courte »

    ça signifie que si je m’arrête à 10 ans tout piles je risques rien?

    En gros je changerais rien car tout ça ne restera qu’hypothèse pour toujours, on ne peut détecter qu’un produit est cancérigène que s’il l’est suffisamment pour que le cancer se développe rapidement et fréquemment ou qu’il laisse des traces visible dans l’organisme (cf: Tabac), sur 10 ans il y’a tellement de facteurs non contrôlables qui interargissent avec le facteur testé que j’aurais beaucoup de mal à croire les résultats d’une étude qui en dit si peu sur ses façons de procéder…

    (pour info une étude du même genre a conclut récemment que toutes les matières plastiques sont cancérigènes, avez vous arrêté d’en toucher?)

  2. comme étant en mesure de fournir une réponse presque définitive sur la question du cancer du téléphone portable.

    Comme quoi, eux aussi ils peuvent avoir le cancer ! Cancer du LCD ou cancer du clavier ??

    Lol

  3. 50% pour 13pays et 40% en grande bretagne et scandinavie? 10% de différence c’est pas rien, et ça prouve que l’on ne peut pas se fier à ces chiffres…
    (A moins que la GB et la Scandinavie aient des téléphones différents et moins nocifs que les autres pays bien entendu..)

    Sur un panel de 6400 personnes, combien ne possédaient pas de téléphone portable? car une très large majorité d’entre eux doit en posséder, et le nombre d’examinés qui n’en possède pas dois être minime…tellement minime que peut représentatif peut-être..

    Je ne dit pas qu’il ne faut pas se méfier des téléphones portables, mais ce dont il faut surtout se méfier, se sont les chiffres.

    ps: mdr philos!

  4. Cypheel cette methode d’etude s’appelle une étude cas-témoin et pour faire simple et court compare deux populations: une atteinte de la pathologie, une non atteinte et recoupe avec les différentes expositions étudiées ( en l’occurence les téléphones portables) alors certes il existe des biais comme l’exposition a d’autre carcinogènes (hydrocarbures,benzenes etc) mais ce type d’étude médicale est parfaitement validées, l’étude parfaite n’existant pas.
    Je ne relève meme pas le coup de m’exposition a l’eau tellement c’est puéril, tu comprendras par toi meme pourquoi…
    En bref avant de crier au scandale la prochaine fois renseigne toi.

  5. et comment vous expliquez cette véritable épidémie : les médecins dans les hôpitaux en sont déstabilisés.
    Évidemment ce n’est pas statistique, mais mon frère est mort d’un cancer du cerveau et j’ai proche de moi deux personnes deux « mourrants »

    va falloir trouver une solution …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité