Vengeances par radars automatiques interposés

Les radars automatiques sont des technologies diaboliques qui enfreignent nos droits les plus fondamentaux à rouler sur les routes à tombeau ouvert, mais des lycéens du Maryland ont trouvé comment les utiliser à leur profit pour le plaisir de basses revanches:

Certains lycéens fréquentant la Richard Montgomery High School se sont amusés à copier les numéros de plaques minéralogiques de leurs « ennemis » (car c’est bien connu, le lycée est un univers impitoyable) sur du papier photo brillant qui imite fort bien les plaques d’immatriculation en vigueur dans l’état du Maryland.

Ils collent les fausses plaques par dessus les vraies et passent volontairement en survitesse devant des radars automatiques. Quelques jours plus tard, la victime reçoit la contravention par la poste. Et ces assoiffés de vengeance sont suffisamment vicieux pour emprunter des voitures identiques à celles possédées par les victimes.

Ce détournement d’instruments de sécurité routière risque de ne pas être du goût des autorités, et les lycéens fraudeurs risquent de passer un mauvais quart d’heure quart de siècle s’ils se font prendre. Outre le danger qu’ils constituent en roulant en excès de vitesse pour commettre leurs méfaits, ils remettent en cause l’intégrité du système des radars automatiques, et cela ne plaidera pas en leur faveur. [The Sentinel via Slashdot]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les radars automatiques sont des technologies diaboliques qui enfreignent nos droits les plus fondamentaux à rouler sur les routes à tombeau ouvert

    Euhhh… C’est ironique ?

  2. « Un mauvais quart de siècle » : MDR!!!

    @bnaz : non non, c’est sérieux, c’est écrit dans la constitution des droits de l’Homme : « Chacun, sans discrimination d’âge, sexe ou origine, jouit du droit fondamental de rouler à tomber ouvert sur n’importe quelle route consentante. » (2 Juillet 1792)

  3. « Les radars automatiques sont des technologies diaboliques qui enfreignent nos droits les plus fondamentaux à rouler sur les routes à tombeau ouvert »

    Ha la vache même ce genre de blague il faut expliquer.
    « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité