Il n’est pas toujours facile de jeter l’argent par les fenêtres

La crise a parfois bon dos, mais ce n'est pas toujours la seule raison qui empêche de jeter l'argent par les fenêtres.

Arnaud, un lecteur de Gizmodo, en a fait l’expérience hier soir dans le centre-ville de Toulouse:

Voulant retirer des espèces à un distributeur automatique de billets, il s’est vu opposer une fin de non-recevoir par un agent pas vraiment coopératif.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on constate ce genre de rébellion de la part de machines programmées pour nous délivrer des ressources et qui refusent opiniâtrement de le faire. Faut-il y voir les prémices du soulèvement annoncé des machines? Dans le doute… cours, Sarah… Merci Arnaud!

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avant le passage à l’euro bon nombre de banque Français avaient leurs parc de DAB qui tournaient avec des appli soit sous DOS soit sous OS/2 avec des protocoles de com en X25. Je suis presque nostalgique des 20 disquettes de chez NCR pour de l’OS/2 avec des P133 et des HDD de 2,1 Go … Ensuite est arrivé NT puis XP …

  2. A voir le nom de l’agent qui ne démarre pas, on dirait un distributeur Bull (mais l’activité DAB a été rachetée par X, puis rachetée par Y … etc) …

  3. Déjà vu ça aussi sur une borne Carte Vitale à la Sécu, je me suis même amusé à lancer des applis via l’interface tactile qui fonctionnait toujours (Windows 95). et mettre en pleine page le …solitaire :-)

    Sur celui du DAB , il aurait fallu lancer des commandes genre : « open box , give money » sous dos …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité