Des lecteurs biométriques dernier cri trompés par un banal morceau de ruban adhésif

La biométrique et la sécurité aux frontières peuvent aller se rhabiller: une ressortissante sud-coréenne est parvenue à tromper un lecteur d’empreintes digitales utilisé aux frontières japonaises avec un simple morceau de ruban adhésif collé à ses doigts.

Cela s’est produit à l’aéroport de Tokyo. La femme a employé son truc à plusieurs reprises pour entrer sur le territoire japonais sans que personne ne remarque rien. Les autorités japonaises affirment soupçonner que beaucoup d’autres utilisent aussi ce même truc, démontrant au passage la totale inutilité des systèmes biométriques installés dans 30 aéroports en 2007 pour la bagatelle de 32 millions d’euros.

La femme avait été en reconduite à la frontière en juillet 2007 pour séjour illégal alors qu’elle travaillait comme hôtesse dans un bar de Nagano, mais elle était revenue dans le pays en franchissant le contrôle aux frontières avec son ruban adhésif et un faux passeport probablement fourni par un faussaire sud-coréen. [Sidney Morning Herald via Fashion Funky]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour
    Ceci est la preuve que la biométrie entraine une baisse de notre sécurité contrairement à ce qu’on essaie de nous vendre.
    On remplace le « flair » et le savoir-faire de personnes par des machines.
    En martelant que ces machines sont fiables à 100% on entraine une baisse de la vigilance humaine (et accessoirement de la quantité de personnel).
    Les douaniers auraient du reconnaitre le faux passeport (c’est leur métier). Mais pourquoi se fatiguer puisque la machine nous dira qui est en règle?

    Dans les prochaines décennies la machine ne remplacera pas l’Homme.
    Il n’y a que les commerciaux et les pigeons qui pensent le contraire…

    A+

    Olivier

  2. Pas convaincu par ta démonstration Olivier:

    Evidemment les nouvelle tech on toujours besoin d’un délai pour remplacer les ancien système mais le progrès gagne toujours. Et la plus grosse difficultée reste de faire progresser les mentalitées
    Evidemment la voiture n’a pas remplacé le cheval dès qu’elle a été inventée mais, après quelque déboires et mise au point elle a définitivement tué ce moyen de déplacement, les exemple ne manque pas….

    Après si on veux aller plus vite que la musique et; que des politiques ignorants les contraintes technique prennent les décisions à la place des ingés…..

  3. Hé, les deux là… vous ne parlez même pas de la même chose.
    Là il s’agit de remplacer l’intelligence humaine par une programmation machinale. Les machines sont plus précises, mais elles ne sont pas encore intelligentes (= capables d’apprendre). Donc jusqu’à nouvel ordre, la vigilance d’un être humain aura souvent raison de la surveillance d’une machine. Même si elle détecte la dilatation de la pupille. On est pas dans Blade Runner, m****!

  4. Un humain est quand même vachement moins vigilant et fiable qu’une machine xD
    Il y a certaines choses que ne peut pas faire la machine, mais en général elles sont plus rapides, plus efficaces, plus précises et plus vigilantes que nous :p

    Ché tou!

  5. T’a raison Olivier. D’ailleurs je compte importer des chinois pour relancer le pousse-pousse en prévision du déclin de l’automobile.

  6. XD personne n’a tord … mais pas raison nn plus .

    On sait tous que les PCS évolue de tt façon mais la machine ne remplacera sans doute pas l’homme … car je pense que si l’homme est capable de se révolté contre la hausse du prix du pain … il sera capable de se révolté contre ces machines ;p

  7. Pour ma part je connais l’expression  » l’erreur est humaine » mais j’ai beau cherché je n’en trouve pas pour la technologie.
    L’erreur qui vient de la technologie vient de l’humain qui l’a conçue, c’est bien pour cela que la technologie évolue … elle grandie de nos erreurs, c’est bien pour cela que la reconnaissance d’empreinte digitale est dépassée en terme de de sécurité mais se démocratise de plus en plus par sa facilité d’utilisation (remplacement de clé, intégration sur les portables etc …).
    Des technologies bien plus avancées comme la reconnaissance du réseau veineux apparaissent et ne font qu’annoncer le début d’une nouvelle ère dans la sécurité.

    Je suis d’accord sur le fait que la machine ne remplacera pas l’homme de si tôt car tant que l’homme sera à l’origine de sa création, la machine restera dépendant lui.
    Mais nousne travaillerons jamais aussi vite et bien sans elle … c’est de la complémentarité avant tout :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité