Un OpenMoko FreeRunner repéré tournant sous Android

OpenMoko a construit le premier smartphone 100% open source -à la fois pour le matériel et le logiciel- à une époque où Android n’était encore qu’une vague idée dans les esprits brillants de Larry et de Sergey. Mais les temps changent et le téléphone FreeRunner a officiellement étreint son cousin open-source Android.

Faut-il y voir le signe d’une grande ouverture dans le monde du libre, ou bien le signe que personne n’utilisera probablement jamais le système d’exploitation open source d’OpenMoko? Toujours est-il que les gars d’iMAndroid ont des photos floues au possible d’un téléphone FreeRunner tournant avec le système d’exploitation mobile open source de Google.

Dans tous les cas, on ne peut que louer OpenMoko pour avoir ouvert la voie aux téléphones libres.

Malgré tout, la dépendance aux seuls composants open source fait que le FreeRunner peut uniquement échanger des données en GPRS. C’est la vieille technologie de la fin des années 1990, et pour une plateforme avide de données comme Android, cela peut s’avérer extrêmement pénible. Dans le même temps, c’est peut-être la première fois qu’un téléphone sous Android tiendra plus de 12 heures sans qu’il faille recharger sa batterie?

Le reste des caractéristiques est plus typique des smartphones actuels: wi-fi, AGPS, Bluetooth, slot microSD, et un processeur Samsung à 400 MHz. On ne connait encore ni son prix ni sa disponiblité, mais gageons que le CES apportera de la lumière là-dessus. [iMAndroid]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. vous devriez lire la mailing list ‘announce’ d’openmoko avant de poster des news dessus…

    il a maintes fois été dit que Openmoko fait un SMARTPHONE LIBRE, pas du logiciel.
    le but d’openmoko est d’INSPIRER les communautés et étant un moteur et un leader.

    Que la distribution d’openmoko ne soit jamais utilisé n’a
    A – aucune importance
    B – aucune signification, car les distributions supportées par ce téléphone sont en priorité le fruit de la communauté, par exemple Debian ou QTopia. Openmoko ne favorise pas une distribution plus qu’une autre.

    En bref, si android marche sur openmoko c’est tant mieux

    la distribution portée par openmoko est un ensemble de briques (FSO, freesmartphone.org est un équivalent de freedesktop.org) et n’a pas vocation à être un produit vendu.

    l’idée est de proposer à la communauté une base sur laquelle construire: intégrer FSO dans les autres distributions.

  2. Le Neo (fabriqué par la société Openmoko) peut aussi échanger en Wifi et en Bluetooth, ce qui permet d’avoir des débits nettement plus interressant.

    Mais le but premier du Neo n’est pas de faire tourner Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité