Macworld s’éclipse avec le démarrage du CES

Pendant que nos valeureux soldats progressent depuis les plages de San Francisco vers les tranchées de Las Vegas, voici le point de situation du jour qui rappelle que cette semaine guerrière est encore loin d’être terminée:

Il a été relativement simple pour tout le monde d’affirmer que Macworld 2009 manquait de lustre sans Steve Jobs. Tout le monde a ressenti distinctement cette absence, mais Phil Schiller que tout le monde attendait un peu au tournant s’est plutôt bien tiré de l’épreuve, et n’était pas venu les mains complètement vides:

  • Ceux qui apprécient iPhoto ont pu s’extasier devant les nouvelles fonctionnalités, notamment l’identification de visages et les outils géographiques.
  • Les gens qui avaient détesté la mouture de l’an dernier d’iMovie vont peut-être regarder différemment cette nouvelle version qui n’est pas dénuée d’intérêt.
  • Nous avons enfin le MacBook Pro 17 pouces qu’on attendait depuis longtemps, même s’il est arrivé avec un travers dont Apple a le secret: une batterie longue durée mais non amovible.
  • iWork avait bénéficié de quelques améliorations, mais a surtout fait ses premiers pas vers les nuages, pour le meilleur ou pour le pire.
  • Les possesseurs d’iPhone pourront désormais télécharger impulsivement de la musique en 3G.
  • Et la disparition des DRM, même si ce sera au prix d’un tarif supérieur pour disposer des derniers tubes, est une très bonne nouvelle.

C’était donc une journée riche en événements dans le petit monde d’Apple, même en l’absence de Steve. Mais Macworld est maintenant terminé (peut-être pour toujours), et nous attaquons maintenant le CES! [Macworld 2009; CES 2009]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité