L’armée américaine veut créer des parents virtuels pour les familles de soldats

Vous pourriez penser qu’une webcam ferait l’affaire, mais les solutions classiques de vidéo conférences ne sont pas suffisantes pour les pères et mères soldats expatriés, du moins c’est ce que pense l’armée américaine. Elle veut les « virtualiser ».

Plus précisément, le Pentagone a lancé un appel à projets pour "développer une application hautement interactive afin de permettre aux membres d’une famille d’avoir des relations verbales grâce à des ’représentations’ du parent expatrié."

Dans les faits, voici ce que cela pourrait donner :

« L’enfant devrait être en possibilité d’avoir des conversations simulées avec un parent sur des sujets génériques du quotidien. » explique l’appel à projets. « Par exemple, un enfant pourrait obtenir une réponse en retour à une réflexion comme « je t’aime », ou « tu me manques » ou encore « Bonne nuit maman/papa ».
Il s’agit d’un véritable challenge technologique puisque cela implique une maîtrise parfaite de la reconnaissance vocale, de l’intelligence artificielle ainsi que la possibilité de développer facilement une application personnalisée à chaque parent précisément. »

Comme beaucoup d’autres efforts de la DARPA, cette tâche est plus facile à formuler qu’à réaliser.
Et pour être honnête, je ne sais pas quoi en penser. Je comprends bien que des parents expatriés n’ont sûrement pas un accès internet aussi souvent qu’ils le désirent, mais cette solution semble aussi absurde que coûteuse comparée à Skype par exemple… [Information Week via Medgadget]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dangereux ça . Un moyen de créer un soldat ultra-patriotique avec tous les messages qui vont avec genre  » Ta nation du dois en etre fier et defendre son ideologie  » ou comment faire un lavage de cerveau pour enfant .

  2. C’est typique des Americains …
    Par exemple, ils ont dépensé des millions de dollars pour inventer un stylo qui puisse écrire en apesanteur, alors que les Russes on pris un crayon.

  3. Moi j’appelle ça « comment faire passer la pilule »
    Vous imaginez les retombées et les potentialités d’une telle technologie ? une IA capable d’interagir avec l’Homme !
    et cela ne servirait qu’à prendre en charge les enfants des soldats partis au front !…

  4. Ce type d’IA pourrait effectivement se révéler très intéressante pour l’intéraction homme-machine. Mais l’utiliser comme substitution d’une communication réelle me choque vraiment o_O.
    Remarque, s’ils l’utilisent aussi pour que les militaires aient l’illusion de parler avec leur famille… tout va bien !

  5. Ca doit faire partie du plan de relance US.. ca ressemble à une subvention aux chercheurs en IA et aux informaticiens!! 😉
    C’est pas bête au fond , avec un sujet comme ca, vous avez de quoi faire fumer des cerveaux et des startup, vous pouvez les financer ‘officiellement’ tout ca sous le couvert d’aider les soldats et leur famille. C’est même très fort, car, il se pourrait qu’il en sorte des trucs très intéressants pour d’autres applications.
    D’un point de vue moral, vis à vis des familles, ce qu’il faudrait éviter c’est de laisser croire aux enfants que c’est vraiment le Papa, car cela serait du mensonge très destructeur pour eux (plus tard). Sinon, dans l’idée, pourquoi ne pas avoir un représentant, un porte parole à la maison quand on est loin?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité