Obama lutte pour garder son BlackBerry

Barrack Obama cherche le moyen de conserver son BlackBerry, mais il semble qu’il doive affronter les avis contraires du Secret Service chargé de sa protection et de ses avocats.

Au cours d’une interview accordée à CNBC et au New York Times, le président élu Obama a déclaré: “je suis toujours cramponné à mon BlackBerry. Il va falloir qu’ils me l’arrachent des mains ».

Comment tout cela va-t-il finir? On ne le sait pas, mais le moins qu’on puisse dire est qu’il est déterminé: « je ne sais pas si j’aurai gain de cause, mais je me bats pour ça. »

Avec un fan de Crackberry de cette trempe, il va falloir que les gars du Secret Service lui sautent dessus à plusieurs pour le plaquer au sol sur l’épaisse moquette de la Maison-Blanche et lui arracher de force son Précieux. [NYT]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Parce que, comme MSN et contrairement à des réseaux décentralisé genre Jabber, toutes les communications des Blackberry passent par un serveur privé.
    Donc niveau sécurité, c’est nul.

  2. en fait ca doit etre un peu comme en france je pense, j’avais vu un reportage ou l’on voyait que les telephones des ministres et de certain gros industriels (genre dassault) avaient une petite interface en plus qui permetait de crytpter les communications. Je pense que le president americain et les membres du gouvernement doivent avoir leur propre reseaux de telephonie basé sur un systeme militaire ou un truc dans le genre.

    si quelqu’un a des precisions j’aimerai bien avoir des infos

  3. qu’ils demandent à RIM de créer un modèle Blackberry « Obama Onmly ». ce sera réglé et sera à la mode, les gens acheteront, RIM dépassera Apple et deviendra le nouveau Skynet. ah ah ah!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité