Des testicules de taureau pour des steaks plus tendres

Seuls les Japonais pouvaient avoir l’idée de congeler la paire de testicules d’un taureau de Gifu, réputé pour sa viande tendre et merveilleusement texturée, afin d’en extraire des cellules vivantes 13 ans plus tard pour entendre la bête mugir à nouveau.

En fait, trois taureaux ont ainsi été clonés et beuglent de concert et détruisent la couche d’ozone avec leurs gaz, en attendant de finir sur un grill. A vrai dire, la dernière partie serait impossible, car la loi japonaise interdit explicitement que des animaux clonés soient réintroduits dans la chaîne alimentaire.

Les testicules du taureau qui portait le nom de Yasufuku-go avaient été congelées il y a 13 ans, et une équipe de chercheurs de l’université Kinki d’Osaka est parvenue à extraire des cellules vivantes de la viande congelée. D’après le chef du projet, Teruhiko Wakayama, cela signifie qu’il est possible de cloner des bœufs congelés en utilisant de la viande achetée au supermarché.

Oui. Vous pouvez « ressusciter » des animaux à partir d’animaux congelés. Nous sommes déjà en train de tester le procédé avec notre armée personnelle de poulets zombies. La faim la fin est proche. [Mainichi via Pink Tentacle]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Petite remarque : si les cellules sont congelées, elles ne sont plus vivantes. Par contre, leur matériel génétique a été préservé et non dégradé.
    Autre remarque : pour cloner un animal, il faut que le matériel biologique ait été préservé soigneusement (même si récemment, un autre chercheur japonais a réussi à cloner une souris traînant au fond d’un de ses congélos à -20°C depuis de nombreuses années, alors qu’une température de -80°C est recommandée pour du clonage)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité