Elle envoie des e-mails en dormant

Les neurologues pensaient que c’était impossible, mais il existe bel et bien un cas: celui d’une femme capable d’envoyer des courriels pendant son sommeil. C’est le premier cas connu de ce que les médecins décrivent comme un « comportement cognitif complexe non-violent ».

Un article à paraître dans le journal médical Sleep Medicine sur ce cas étrange explique que la femme en question souffrait d’insomnie sévère et a été traitée en prenant du zolpidem, un hypnotique apparenté aux benzodiazépines.

Son médecin lui avait prescrit 10 mg, et lorsqu’elle a augmenté la dose à 15 mg, elle a ensuite reçu un appel d’une amie à propos d’un étrange e-mail lui étant adressé avec comme sujet: « !AIDE MOI S-TEEEEEUP’, qui était apparemment une invitation pour un dîner.

Le reste du message était du même acabit, et les docteurs ont été surpris de découvrir à quel point elle était capable d’accomplir des actions cognitives complexes en état somnambule. Un autre incident s’est produit lorsqu’elle dormait chez des amis: elle a réussi à démarrer un ordinateur qui se trouvait là, se connecter au système d’exploitation, charger un logiciel et ensuite à entrer ses identifiant et mot de passe pour accéder à son compte e-mail.

Il s’agit manifestement d’un cas isolé, mais qui prouve que c’est possible. Ainsi que le suggère le New York Times, ce serait une bonne idée qu’elle installe l’add-on Gmail Goggles. [NYT Image via Flickr]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un somnambule solnambulise les yeux ouverts ? Parce que si c’est pas le cas, comment la femme a-t-elle fait pour trouver l’icone du programme, attendre que la page soit chargée pour cliquer au bon endroit, etc…

  2. As2piK , il faut se renseigner un peu étant moi même somnambule je peut te dire que la plus part du temps les personnes atteint de se trouble ont les yeux ouvert… Il est loin le stéréotype du somnambule les yeux fermés et les 2 bras tendu devant lui…. Et perso moi j’appelle mes voisin quand je dort et arrive à tenir une conversation plus ou moins censée en pleine crise.. et je fait pas la une des magasines pour autant ciao..

  3. Sérieux? Hahaha, trop fort, et tu t’en souviens pas après? T’es inconscient quand tu fais ça?! C’est fort quand même. C’est une maladie non?

  4. Là je profite de ma sieste pour répondre des trucs mega interessants à des posts mega interessants…

    Heureusement que je fais ça en dormant, ça me laisse du temps quand je suis reveillé!

  5. Il arrive à mon amie de me tenir des conversations « intelligibles » mais absurdes au milieu d’une crise de somnambulisme, en général je lui demande ou elle a mit la boîte à clous et ça la fait cogiter, elle se rend compte qu’elle dort, elle râle un peu et elle se rendort.
    Plus flippant, il lui est déjà arrivé d’ouvrir la fenêtre une fois, tjrs inconsciente, sachant qu’on dort sur une mezzanine et que même éveillé c’est pas simple de pas se casser la gueule en descendant…
    depuis je barricade un peu pour rendre la chose plus complexe, idem pour les clefs de la porte d’entrée, elle sait ou elles sont mais elles sont difficiles d’acces.

  6. Pareil pour moi, il m’est arrivé de préparé une salade sous les yeux de ma mère pendant une crise.

    Sinon, pour la meuf de la news, y’a des chances pour qu’elle se fasse embaucher par une boite de spam

  7. moi sa m’est arriver 2 fois la première fois j’étai a la porte de ma chambre apparament et j’ai parler avec ma mère apparament javais une épaule bloker en l’air

    2e fois je men rapelle c’est bizarre j’étais en voiture avec mes parents et je dormais en ecoutant mon iPod et je me rapelle qu’un moment aucune idée pourquoi je montre l’ipod a ma mère et je dit « c’est quoi se bouton?? » elle me dit je sais pas et moi je sais que je ressent une grosse colère mais je sais pas pourquoi :/ et après trou noir

  8. Ma fille est parfois somnambule, je confirme qu’elle a les yeux ouverts et semble capable de « tout » faire… En tout cas, elle descend l’escalier et ouvre les portes sans problème!

  9. Certaines formes d’épilepsie entrainent des crises de ce type. Des malades qui ont un comportement, des gestes, et mêmes des paroles intelligibles. Mais qui, la plupart du temps, font absolument n’importe quoi.

    J’ai l’exemple d’un malade qui, dormant, s’est levé, en caleçon, et a voulu sortir de l’hopital pour, je cite, « allez acheter une voiture. » Il était, à ce moment là, persuadé d’être chez un concessionnaire, et voulait à tout prix essayer un modèle de cabriolet trois portes. Ce n’est qu’après un questionnement sur ce qu’il faisait chez un concessionnaire à 4h du matin en caleçon qu’il est retourné dans son lit pour s’endormir d’un coup.

    J’ai du mal à voir ce qu’il y’a d’exceptionnel là dedans, je suis moi-même interne en neurologie, et son comportement n’a absolument rien d’extraordinaire dans un cadre pathologique. D’autant qu’il n’y a rien de complexe, d’un point de vue cognitif, à l’allumage d’un ordinateur et l’accès à ses mails, il ne s’agit au final que d’un comportement rébarbatif que la malade a mémorisé et a ensuite reproduit durant un épisode de crise quelconque.

  10. Nan effectivement je me souvient de rien le lendemain c’est les personne que j’ai appelé qui m’explique tout à mon plus grand étonnement. Mais cela n’ai pas réellement « cool » puisque lorsqu’on se rend compte que l’on peut se lever, prendre le téléphone, composer un numéro et tenir une conversation tout en DORMANT on se demande si on ne va pas se réveiller au volant de sa voiture lol, déconcertant, stressant, mais pas trop cool…

  11. heu.. donc on peut imaginer se faire cartonner en voiture par un type qui dort?, etc..
    y a de quoi faire un film avec un serial killer qui est somnambule!!!!

    serieusement ca a un coté flippant de faire des choses sans s en souvenir non? t es jamais sur de pas fair eou dire une connerie…. bon le type qui trompe s femme et qui en parle en dormant tant pis pour lui mais imaginez appeler votre patron pour l insulter…..
    c est pas si drole a vivre je suppose…..

  12. On ne possède pas tous les éléments…mais ca ressemble à un grand classique de la pharmacologie : perte de mémoire antérograde. Sûrement une grande sensibilité et un mélange d’autres produits.

  13. Pour répondre gael , il y a effectivement un film avec un tueur somnambule « Sleepwalker » qui est d’ailleurs assez sympathique. Et oui effectivement il à fallut retirer à une période le téléphone de ma chambre pour éviter d’appeler mon patron par exemple. Et pour répondre a Dexterlesavant, nul besoin de produit, une période de stress suffit à déclencher des crises (ex : période du BAC). ciao

  14. En effet, clairement pas besoin de produit. D’autant que le Zolpidem n’est clairement pas un hypnotique fort, ce qui laisse à penser que ce n’est pas lui le déclencheur de la « crise », mais bel et bien un état antérieur qui a été aidé par l’absorption médicamenteuse.

    Les symptomes présentés par cette femme sont en tout point semblables à un épisode épileptique tout ce qu’il y’a de plus « classique » (si tant est que l’on puisse parler de classiques en faisant référence à l’épilepsie). Le Zolpidem n’est rien de plus qu’un sous-sous-sous somnifère dont la durée de vie est très très très faible. Si les crises d’insomnies étaient réellement sévères il est clair que ce n’est pas le traitement qu’il fallait.

    En gros c’est comme si vous faisiez cuire un steack à feu doux. Au final votre steack est quand même cuit, même si ça prend du temps. Alors que si vous rajoutiez un peu de puissance au feu, votre steack cuira plus vite. Même résultat, mais beaucoup plus rapidement atteint. L’absorption a simplement diminué un seuil épiléptogène qui était surement déjà bien bas.

  15. j’ai une fille de 18 mois qui dort, et n’est pas somnanbule, les yeux ouverts depuis qu’elle avait 6mois jusqu’à maintenant, si vous avez les problèmes mêm si vous etes adultes, partagez vos opinions avec moi, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité