OS X est trop gros pour tourner sur un téléphone

D’habitude, nous ne répétons pas les calomnies concurrentielles évidentes, mais il y a une part de vrai dans les assertions de Palm sur le fait que leur Web OS est d’une génération plus récente et spécifiquement conçu pour les téléphones. Voici ce qu’en relate Newsweek:

Le système d’exploitation vieillissant de Palm, Palm OS, avait été conçu à l’origine pour un organisateur personnel relativement simple; il avait été ensuite complété et patché pour pouvoir faire fonctionner un téléphone portable -une tâche pour laquelle il n’avait absolument pas été conçu. C’est un peu comme utiliser un moteur de tondeuse à gazon pour construire un kart, puis ajouter un châssis plus gros et transformer le kart en véritable voiture, puis transformer cela en avion, et ensuite essayer d’envoyer l’avion sur la Lune. Palm avait besoin d’un nouveau départ.

Pour ce qui est de l’iPhone:

Il est beaucoup plus lent; Rubinstein et son équipe expliquent que c’est parce que le code d’OS X n’est pas assez léger pour tourner rapidement sur un appareil mobile doté d’un processeur relativement petit et d’une mémoire limitée. Et vous ne pouvez faire qu’une seule chose à la fois.

Apple a lancé OS X pour ses ordinateurs personnels en 2001, mais les racines de certains éléments du système remontent aux années 1980, époque à laquelle ils étaient utilisés dans le système d’exploitation des ordinateurs de l’autre entreprise de Jobs, NeXT. Palm voit une opportunité dans le fait de sortir quelque chose de plus nouveau, de meilleur et -peut-être ce qui impressionne le plus les fans de gadgets- plus rapide. Beaucoup plus rapide. « Nous sommes déjà quatre fois plus rapides que l’iPhone, et nous sommes encore en train d’optimiser », se vante McNamee.

Palm anticipe le fait que les gens conserveront 15 à 20 applications ouvertes en même temps.

Une analyse intéressante, truffée d’anecdotes. [Dan Lyons sur le Palm Pre]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mmm… si comme certaines rumeurs le disent apple nous sort un iphone 4 PPC Quad Core avec les optimisation de X.6 dans l’iphone OS 3… ca risque d’arracher la moquette !

  2. C’est sûr que c’est très utile d’avoir 20 applications ouvertes sur un téléphone…
    Le mono-tâche de l’iphone est sûrement limite, mais il ne faut pas tomber dans l’excès.
    Aaahhh le marketing.

  3. L’iPhone est tellement monotâche que je reçois mes mails, sms ou appels même lorsque je joue à un jeu ou utilise n’importe quelle application.

    Zut ! Moi qui voulait faire tourner 2 jeux en même temps ! Vive Palm !

  4. Mon iphone (certe jailbreacké) est bien multitache. il suffi de lui apliqué un petit patch, et c’est parti. Surf sur internet, tout en ecoutant des web radio et msn en faut. C’est fou…
    Bref, en tout ce palm a l’air tres bien, en je pense, dois bien faire peur a apple.
    Au moins, j’espere qu’Apple innoveras bien, avec l’iphone 3

  5. L’argument selon lequel les racines antiques (1980) d’un système sont un frein à la performance est, il me semble, fort mauvais.
    Je ne vais même pas sortir de chiffres, mais les processeurs d’il y a 30 ans, même sur des gros systèmes, sont dépassés par les processeurs de smartphone. Donc ce qui tournait bien il y a 30 doit tourner divinement bien aujourd’hui.
    De plus, lorsque les performances matériels n’étaient pas au rendez vous, les codes étaient optimisés pour ce qui se nome la performance logicielle.
    Toute fois, il est certain que le fait de partir de base TOTALEMENT neuves doit être, indéniablement, un plus. Mais cela me semble illusoire de croire que Palm a TOTALEMENT tout refais. Illusoire (Tiens, j’ai une idée, on va ré-inventer TOUT Comment ça c’est ridicule? La crise? Quelle crise? ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité