Barack Obama téléphonera bientôt avec cette brique présidentielle sécurisée

Barack Obama manœuvre autant qu’il peut pour essayer de conserver son BlackBerry adoré, mais il est probable qu’il soit obligé de se rabattre sur un appareil sous WinMo dûment approuvé par la NSA.

CNET explique quels téléphones sont jugés suffisamment sécurisés par les gars de la NSA pour pouvoir être utilisés par un président en exercice et le cas échéant transmettre des données classifiées « secret »:

Le président peut ainsi choisir entre le Sectera Edge et le L-3 Guardian. Le Sectera Edge tourne avec une version modifiée de WinMo 6.1 disposant d’une compatibilité GSM et CDMA, de ports série et USB « classifiés » ou encore d’un écran secondaire « sécurisé ». Le L-3 Guardian est un peu plus récent et un peu plus mince.

Les deux téléphones sont issus d’un projet spécial du ministère américain de la défense visant à créer un système d’exploitation permettant aux gens du secteur privé une transition facile depuis leurs smartphones (BlackBerry inclus) vers un appareil correctement sécurisé.

Il est donc fort probable que le président se retrouve coincé à se battre contre Mobile IE pour qu’il daigne lui afficher correctement les briefings classés « Top Secret » concernant la sécurité nationale. [CNET]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité