Un représentant de Belkin pincé en train d’acheter les avis positifs de consommateurs en ligne

Un représentant de Belkin a été pris la main dans le sac en train d'offrir de l'argent à quiconque publiera un avis 100% positif sur certains des produits Belkin sur le site Amazon.com et autres e-commerçants. L'abruti est même allé jusqu'à donner son vrai nom.

Le Daily Background a déniché une annonce sur le service Mechanical Turk d’Amazon, qui paye de petites sommes d’argent pour des tâches sur internet comme la réécriture et la conversion de fichiers multimédias ou l’écriture d’avis 100% positifs sur des produits Belkin qui ne le méritent pas, comme ce Hub USB sans fil. Un certain Mike Bayard, dont le profil LinkedIn rapidement repéré via Google le décrit comme représentant de Belkin en charge des ventes et du e-commerce, serait apparemment à l’origine de ces demandes encore aperçues sur Newegg et Buy.com en plus d’Amazon.

Ces méthodes sont certainement beaucoup plus répandues qu’on ne l’imagine et une véritable arnaque pour le consommateur. Par exemple, ce Hub USB sans fil est vendu comme étant compatible Mac mais l’un des véritables avis laissés par un client prévient que c’est tout faux. Les avis des clients sont importants pour le consommateur qui décide souvent son choix après avoir lu des avis de consommateurs et ce que fait Mike Bayard n’est rien d’autre que détruire la confiance des acheteurs en ligne et pourir ce système. [The Daily Background]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est de la corruption et c’est légalement répréhensible.
    Incroyable comme pratiques: comme quoi les traders et PDG du CAC40, Nasdaq et autres ne sont pas les seules à manquer d’Ethique!

  2. En France c’est pas mieux parce que beaucoup de sites effacent les commentaires négatifs des clients. De toute façon, les personnes expérimentées savent que pour acheter un truc sur internet ils ne faut jamais se fier aux avis sur le site où on achète, il vaut mieux aller sur des forums pour voir des critiques objectives.

  3. Tiens, samidi, ça me fait penser à certains sites (lesquel ? Voyons ! :p) qui effacent les commentaires d’internautes qui leur font remarquer leurs fautes … Certes, je digresse, m’enfin, on est toujours dans l’optique d’un web que certains tentent de façonner selon ce que dictent leurs intérêts.

  4. Sur LDLC j’y allais pour voir les avis il y a 6 mois et plus mais maintenant il n’ y a pratiquement plus d’avis positif ce qui fait que je ne vais plus sur ce site .

    Sinon BELKIN fait du bon materiel en generale sous windows .

  5. >Kurapika
    Si l’allusion a été vaguement sous-entendue, sachez que Gizmodo n’aime pas du tout effacer les commentaires, sauf s’ils sont insultants, complètement hors de propos ou vraiment trop mal écrits (genre langage sms) pour le lecteur moyen.
    De plus, Gizmodo n’a rien à vendre (si Apple avait bien voulu nous donner des iPhone on aurait peut-être fait plus de notes, crr crr) et dans les très rares cas où un publi-reportage doit être publié, c’est clairement indiqué comme, presque toujours, dans la presse papier.
    Gizmodo peut vivre et garder son indépendance grâce à ses sponsors, que nous remercions au passage, mais aussi grâce aux commentaires pertinents de ses lecteurs, que nous remercions aussi pour leur fidélité.
    Restez pertinents et ensemble nous toucherons le ciel… euh, je veux dire, nous pourrons continuer à vivre dans la cave de maman et papa à prier qu’un élixir d’amour soit vite inventé.

  6. Il existe des entreprises françaises qui font la même chose…
    Notamment foule factory (www.foulefactory.com).
    Foule factory propose – comme Amazon mturk.com – de découper le travail (souvent des projets fastidieux, sans grande valeur ajoutée) en micro-tâches (catégorisation de tâches, modération, rédaction de textes courts…).
    C’est utile pour se délester de ses propres besognes, ou pour traiter rapidement des milliers/millions de tâches (phase d’apprentissage d’algorithmes / human fall-back).
    Ces milliers de tâches sont ensuite distribuées à une foule de « télé-travailleurs ».
    A la différence d’Amazon mechanical turk, foulefactory.com rémunère les contributeurs autour de 15€ de l’heure… et ils sont tous français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité