La PS3 pourrait recevoir un processeur Cell moins gourmand et plus rentable cette année

Selon David Reeves, président de Sony Computer Entertaintment Europe, la PS3 pourrait recevoir une puce Cell en 45 nm dans les mois qui viennent, si l'on en croit une interview accordée au journal britannique The Guardian:

« Nous cherchons sans arrêt un moyen de réduire les coûts [de la PS3], comme le remplacement de la puce Cell actuellement en 65 nanomètres par une en 45 nanomètres au milieu de l’année ».

La puce pourrait consommer moins et chauffer moins. Plus important encore pour le consommateur, cette réduction de taille est essentielle pour arriver à faire un jour baisser le prix de la console PS3.

Ce qu’il est difficile à comprendre c’est pourquoi Sony a tant attendu pour entamer cette transition. En effet, les papas du processeur Cell savent désormais le produire en 45nm. Il semblerait tout simplement que Sony soit assis sur un tas de puces en 65nm invendues.

A moins que le plan soit encore plus diabolique, comme le suggère étonnamment the INQUIRER (en français). [The Guardian via Engadget]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité