Unix aura le hoquet le 13 février

Oubliez les Mayas et leur stupide histoire d’apocalypse en 2012. La véritable fin du monde aura lieu à cause du plus vénérable des systèmes d’exploitation: UNIX.

C’est parce que vendredi, le temps UNIX s’écrira 1234567890. Gasp!

Et comme si cela ne suffisait pas, l’événement coïncide avec le jour le plus superstitieux du calendrier: le vendredi 13. Re-gasp!

La personnalité bien connue du monde UNIX et Linux John Maddog Hall prévoit de célébrer l’événement avec style:

Tandis que nos amis de Bell Labs (euh, ah, Lucent….O.K. « Alcatel-Lucent ») s’échinent à comprendre ce phénomène, j’accomplirai mon devoir civique en buvant une bonne bière, et peut-être un whisky.

Pour savoir à quel moment précis l’événement aura lieu dans votre fuseau horaire, lancez ce petit script Perl qui, nous vous le promettons, ne déclenchera pas la fin du monde avant vendredi:

perl -e ‘print scalar localtime(1234567890), »n »;’

C’est très sérieux, les gars. Faites vos adieux à ce que vous aimez, à commencer par vos machines sous Windows, car UNIX va certainement d’abord s’en prendre à elles. Un accord secret avec Linux et Linus Torvalds, d’après ce qu’on a entendu. [Linux Pro Magazine via Slashdot]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Non, sous nos longitudes, Unix c’est le grand Amour:
    % date -d « @1234567890 » +%c
    sam 14 fév 2009 00:31:30 CET

    C’est en UTC (Temps universel coordonné ) que:
    % date -u -d « @1234567890 » +%c
    ven 13 fév 2009 23:31:30 UTC

  2. J’ajoute que le même jour à 19h45’21 » heure de Paris, le timestamp unix sera un palyndrome : 1234554321
    Mais ça arrive un peu plus souvent :) (le prochain sera 2 jours après : 1234664321, puis encore le lendemain, 1234774321…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité