Cuba développe son propre Linux pour contrer la menace Windows

Les officiels cubains ont annoncé cette semaine avoir lancé leur propre variante de Linux. Baptisée Nova, c’est une tentative pour se débarrasser de l’hégémonie américaine en matière d’informatique, plus particulièrement celle  de Microsoft. Viva la (open source) revolucion, siempre!

Le gouvernement cubain pense que Windows n’est pas seulement un symbole de l’hégémonie américaine, mais aussi que le gouvernement des Etats-Unis a accès au code source de Windows, et pourrait s’en servir contre l’île des Caraïbes.

Et il est difficile pour les Cubains d’obtenir et de mettre à jour leurs logiciels Windows dans la mesure où il existe une sorte, vous savez, de truc insensé appelé embargo commercial. Mais il est impressionnant d’apprendre que 20 % des ordinateurs de Cuba tournent déjà sous une forme ou une autre de Linux. Bravo! [Reuters]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Y a qui aurait du aller en cours d’espagnol au lieu de sécher pour faire de l’ordinateur…
    Même pas fichu de recopier une phrase qui est dix lignes plus haut, par contre on sent l’effort de W sur les ¡ et ! c’est déjà bien… mais quand même…

    DamienL

  2. Ils n’en sont plus à penser, ça fait bientôt 50 ans que Cuba se passe des USA.
    En l’occurrence, l’embargo sur windows se fait plutôt via les routeurs.
    Pour l’appro en matériel, ils n’ont pas les moyens de se payer des quad core à 1000 € pièces, ils doivent plutôt tourner sur des vieux machins de 2ème ou 3ème main, ce qui arrangent bien les brokers qui ont du vieux matos invendable sur les bras.

  3. Dans le monde linux n’a pas d’avenir et en aura jamais

    Je vois mal un pays communiste differend du monde capitaliste ce forger un avenir avec ce genre d’OS :S !

    Go mac 😀 ?

  4. C’est surtout le développent d’un Linux spécial dictatures avec contrôle intégrale de ce qui tourne sur l’ordinateur ainsi qu’une bonne censure de l’internet. Poutine, Chine, Cuba… Les 3 têtes d’une même corruption de l’humanité.

  5. BRAVO? Le rédacteur de ce billet ose écrire « bravo » en parlant du gouvernement communiste liberticide de Fidel Castro?
    Un logiciel fait sur mesure pour une dictature ne mérite pas les félicitations d’un site tel que Gizmodo!!!!
    Et ce n’est pas le propos du logiciel libre que de servir ce genre de régime!!!!

  6. C’est vrai que les US sont une vrai démocratie, avec toute la panoplie.
    Média contrôlés par les boîtes privées, Guerre contre LE terrorisme, crise financière pour donner l’argent public aux boîtes privées, Microsoft, camps de détention illégal.
    Bon quand même, ils ont élu un noir. De droite mais noir quand même.
    Bravo

  7. C’est vrai que les US sont une vrai démocratie, avec toute la panoplie.
    Brevets logiciels, industrie du libre bridée (pourquoi y’a un dépot non-us dans debian ?)… bref le propre du régime qui fait tout pour soutenir le LL !

  8. @DamienL
    « Y a qui aurait du aller en cours d’espagnol au lieu de sécher pour faire de l’ordinateur… »;

    Çà m’a toujours fait ch*** l’espagnol, c’est pour cela que je séchais !
    En revanche, toi c’est les cours de français :) C’est pourtant simple les accords ??
    Au pluriel çà donne : auraient !!!!

  9. C’est bien allez utiliser des logiciels libre à Cuba, vous allez voir ça va être génial!
    Je vous propose ensuite de monter un blog en chine, c’est encore mieux!
    Le logiciel libre n’est pas un combat anti-capitaliste, il s’inscrit au contraire dans une logique de services, il produit de la valeur!
    IL NE FAUT PAS QUE LE DEBAT SUR LE LOGICIEL LIBRE TOURNE AU PROSELYTISME GAUCHISTE!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité