Six réacteurs nucléaires de jardin vont être installés en Roumanie, suivis de 12 autres

Le réacteur nucléaire de jardin devient carrément réalité et à nos portes. Les premiers réacteurs nucléaires persos d'Hyperion sont en route pour la Roumanie, c'est-à-dire l'Europe. Ces réacteurs à 25 millions de dollars pièce ont intéressé l'opérateur tchèque TES, spécialisé dans les centrales hydrauliques et énergétiques, qui en a commandé 6 fermes et mis une option sur 12 réacteurs supplémentaires.

« Hyperion ne donne aucune information sur la technologie de son réacteur dont le concept provient des travaux de O. Peterson et d’autres scientifiques du laboratoire américain de Los Alamos. Certains éléments permettent cependant de supposer qu’il s’agit d’un réacteur soit dérivé des moteurs embarqués dans les sous-marins nucléaires, soit de petits réacteurs expérimentaux de type Triga, largement utilisés pour la recherche dans les universités. »

Les première implantations de ces mini-Tchernobyls en puissance seront réalisées en Roumanie. Les modules de 1,50 mètre ne nécessiteraient pas d’entretien avant 5 à 10 ans.

[enerzine]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’implantation de micro reacteur reste tres interessante aujourd’hui lorsque lon connait les problèmes de transport et de stockage de l’electricité mais cela crée de gros, voir très gros problème de sécurité …..

    Il sont fou ces roumain

  2. Trop risqué le soleil.Plutot vers un trou noir .
    Sinon AREVA s’est lancée dans la specialité du  » je bazarde mes dechets radioactifs dans la nature et des enfants jouent avec sans le savoir  » , c’est passé dans un reportage de la 3.

  3. Pourquoi trop risqué vers le Soleil ? Tu crois que quelques tonnes (ou milliers ou millions de tonnes) de déchets radioactifs peuvent avoir le moindre impact sur une étoile ???
    Non, c’est le trou noir qui est risqué: on ne sait pas pas où (ni quand) ça va ressortir 😀

    En fait le danger si on veut envoyer dans l’espace, c’est que ça pète au décollage ou que ça nous retombe sur la gueule après avoir heurté un satellite…

  4. Le reportage de france 3 avait une politique clairement anti-nucléaire, et il y avait beaucoup d’extrapolation, c’est vrai que Areva à déconner à propos de ce sujet, mais faut pas exagérer, en France, on peut pas se plaindre du recyclage des déchets nucléaires, comparé aux USA …

  5. Byrtax : de l’extrapolation ?

    Ils n’ont montré que des faits : quand un compteur geiger crépite dans la cour d’une école t’appelles ça de l’extrapolation ?

    Tu ne ferais pas partie d’une agence d’intelligence économique chargée de faire de la surveillance Web pour Areva des fois ?

  6. @ Obiwan: J’ai remarqué moi aussi depuis quelques temps un nouveau phénomène sur les forums (certainement la Chine a donné l’exemple et a prouvé son efficacité dans le domaine).
    Dès qu’on met en cause une institution ou un homme politique en vue d’origine hongroise (c’est un exemple) et quand bien même on prouve le bien fondé de ses propos, il y a toujours quelqu’un qui débarque et se pose en défenseur et essaye de décrédibiliser.

    Ici l’argument de Burtax c’est: « Le reportage de france 3 avait une politique clairement anti-nucléaire »

  7. @ Obiwan et penfeld

    J’ai également vu ce reportage (en partie) et j’ai trouvé les procédures montrées complètement bidon. Le gars qui se gratte la tête : « Ah ben dans mon souvenir, c’est par là, euh, à moins que ça soit par ici, me souviens plus bien! » pour indiquer la présence d’une  »décharge » . Par contre, pas un seul des écolos n’avait amené son compteur, ni le journaliste, qu’on voyait plus souvent que l’interviewé. C’était du lourd sérieux sur un sujet léger. Ou l’inverse ?

    La critique des reportages de france télé semble vous désarçonner, qu’importe le sujet en réalité. Ca fait 50 ans qu’on en gobe, donc je le comprends : on a osé pertuber la stabilité du flux de pensée unique..

    Ceci dit, pas question de donner un blanc seing à Areva. Mais la gauche et son nombrili-braillardisme : je gueule, donc j’ai raison d’être à ma place ! ^^ A ce tarif, on confie les clefs de l’avion à la Castafiore.

    Donc, ce n’est pas la « politique clairement anti-nucléaire du reportage de France 3 » qui pêche, et que ne pointait pas Byrtax selon moi, mais l’absence totale de crédibilité des intervenants du reportage de France3 (ou de crédibilité du journaliste, qui a oublié de se coiffer au passage), « crédibilité » qui fait un mal fou à un sujet grave. Mais on est habitué à cette déchéance ; depuis 50 ans, ça ne choque plus beaucoup. Moi si. Et Byrtax également.

    Pour le truc des « sondes » nucléaires en Roumanie, je trouve ça délirant.
    Pour se débarasser des déchets radioactifs, boum dans le Soleil, il ne craint rien ; mais gare au décollage de la fusée (boum! /me, tout contaminé o/ ) Il faudrait construire un ascenseur spatial à l’équateur, eh eh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité