Les dépenses high-tech face à la crise

Face à la crise, les consommateurs resserrent les boulons à tous les étages. Et dans une optique de restrictions budgétaires, certains choisissent de modérer leurs dépenses high-tech, parfois de manière surprenante.

On a ainsi constaté aux États-Unis l’augmentation des souscriptions aux offres d’accès Internet bas débit à moins de 10 $ après le krach boursier, et de nombreuses personnes indiquent avoir renoncé au haut débit pour retourner vers les antiques accès téléphoniques commutés, même si le PDG de NetZero Mark Goldston s’empresse de préciser « qu’il ne parle pas là des possesseurs d’iPod ».

Si vous lisez ces lignes, il est probable que vous soyez du genre à renoncer à votre micro-ondes ou à votre douche quotidienne avant de devoir abandonner votre accès haut débit. Mais peut-être avez-vous par ailleurs résilié désabonnement à des services en ligne ou des offres de bouquets télé pour oxygéner un peu votre budget? [Orlando Sentinel via Crunchgear]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis pas sure mais je crois que les abonnements internet haut débit sont plus cher qu’un en France donc cela peut se comprendre avec le fait que les gens s’abonnent au bas débit. Mais en France on a des souscriptions qui s’étalent sur 24 mois donc ca sera pas pour toute suite.

  2. je suis suisse et je suis impressionner quand je vois les offres française

    0.o le double de vitesse pour moitié moins chère

  3. Enfiré de capitaliste qui ont la fibre optique pour rien du totu et illimité
    En belgique , il y a juste  » la puissance numericable  » a bruxelles , pour 50 euro mois -_-« 

  4. Ben moi aussi j’habite en Belgique !
    Et on paye 29€ par mois, et on a le telechargement illimité
    super rapide avec telephone gratuit apres 5h vers les telephones fixes !
    c vraiment mieux que notre ancien provider !

  5. Un autre exemple de réduction des dépenses: choisir un portable plutot qu’un pc de bureau. Ca parait anodin mais sur une année cela peut permettre d’economiser jusqu’à 400€ d’électricité, ce qui paye largement l’acces haut debit:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité