Le robot ne voulait plus cesser d’étreindre la stagiaire

Avec le recul, c'est plutôt amusant, mais selon Mukflash, une assistante de recherche de l'Akimu Robotic Research Institute de Toshiba a été séquestrée par un robot de labo qui ne voulait plus s'arrêter de l'étreindre avec ses deux bras hydrauliques de 100 kilos. Updaté

Les problèmes ont commencé lorsque la jeune stagiaire a commencé à passer plusieurs heures chaque jour avec Kenji pour tester ses systèmes et charger ses nouvelles routines logicielles. Un soir à l’heure de partir, Kenji a refusé de la laisser quitter le labo et a utilisé son puissant corps mécanique pour lui bloquer la sortie et l’embrasser à répétition. L’interne n’a pu être libérée de l’étreinte qu’après avoir frénétiquement appelé avec son téléphone deux supérieurs qui sont venus et ont temporairement désactivé Kenji.

D’accord, l’histoire est plus cocasse qu’autre chose. Mais remplacez le mot « Kenji » par « Cylon 6 » et « étreinte » par quelque chose de plus violent, et vous vous rendrez compte des risques qu’encourt l’humanité à éduquer des machines vers plus d’autonomie. [Muckflash via Geekologie]

Update: l’histoire est un fake (mais reste parfaitement vraisemblable), et le robot de la photo est un robot médical japonais. Merci à notre informateur!

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Décidemment, les gars de chez Gizmodo ont le complexe de Frankeinstein dans le sang. Le jour où les robots vont nous envahir ne sera pas grâce à une autonomie amplifié mais bien parce qu’un humain sera derrière cette armée. Les humains sont bien plus à craindre qu’un peu de ferraille qui bouge.

  2. Je suis un vrai fan de Gizmodo…

    Mais là, je suis un peu déçu que vous vous soyez fais avoir par un fake aussi cousu de fil blanc que celui ci…

    Pourquoi un robot aurait il voulu embrasser une jeune humaine ???

    Même pas le moindre bout de Silicium !!! (Et moi ça m’excite le Silicium…).

    C3PO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité