Le drone volant a tué ses premiers humains

L’auto-destruction de l’humanité est en bonne voie. Un drone Warrior-Alpha de la Task Force Odin de l’armée américaine a ouvert le feu sur des forces ennemies sans aucun pilote à bord. Cette variante du Predator était contrôlée par des soldats restés au sol:

« Nous savions que nous pouvions le faire, mais nous n’avions pas encore eu l’opportunité de l’employer jusqu’à présent. »

Ce sont les mots du caporal Phillip Cheng, qui —avec le sergent Jerry Rhoades le soldat spécialisé James Pegg— contrôlait le robot qui a engagé l’ennemi, a tiré les missiles et « neutralisé les deux cibles ». Cela signifie probablement que les pilotes professionnels seront progressivement remplacés par des soldats assurant depuis le sol le support aérien de l’infanterie.

Tant que le drone obéira sans discuter et ne prendra pas d’initiative de son propre chef, tout se passera bien. [Multinational Force via Wired]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. quelle chance ils ont eu d’avoir enfin une « opportunité » de tester leur matériel.

    Ils ont pu « neutralisé les deux cibles » qui sont simplement mortes.

    vivement que j’ai moi aussi la chance de neutralisé quelqu’un

    (c’est du second degrés)

  2. Tient sa me rappelle l’épisode de Weedz ou ia le beauf’ qu’est finalement rentré dans l’armé.
    Et pour des essaies militaires lui et autre soldat bon a rien, se font tirer dessus par un drone de leur propre armée (américaine). Le beauf’ s’en sort mais pas son pote …
    Comme quoi on était qu’a un pas de la réalité ..

  3. Avec un pilote, ils arrivaient à tuer des enfants, des femmes, des hommes non combattants, aujourd’hui non seulement ils vont continuer à le faire mais ils seront tellement loin de l’action qu’ils ne connaitront même plus le remord.
    Leurs victimes ne seront que des points lumineux sur un écran. L’humanité dématérialisée ne mérite sans doute pas que l’on souffre pour elle.
    non…je dois avoir mauvais esprit, l’armée est là pour notre bien à tous, le docteur Folamour avait raison. quel idiot je suis d’avoir douté.

  4. 1) C’est la phrase qui est mal formulée ou mal traduite. Le mot « opportunité » fait penser à « on à enfin pu faire joujou avec notre avion télécommandé »; et comme il s’agit de vies humaines, ça passe mal.
    Une formulation du style « c’est la première fois que nous avons eu besoin d’utiliser la force de frappe des drônes » mettrait moins en valeur la « beauté » de cette technologie.

    2) Il ne faut pas voire les choses sous un angle négatif, il ne faut pas être contre ces drônes, mais contre la guerre (si on est pacifiste, je n’impose pas de point de vue).
    Enfin, si dans 30 ans tout le monde se bat avec des drones, on ne tuera que de la feraille… Je sais ça n’arrivera pas mais bon….

  5. ca me fait rigoler …. d’autres puissances utilisent des drones armes depuis des annees pour envoyer un missile sur des terroristes

    Ca leur confere une avancee technologique tres nette …

  6. sinon, il y a les drones humains, des qu ils ont une opportunité , ils s approchent de leur cibles et se font exploser,
    apparement, en ce moment le terrain ideal, pour s entrainer , c est l afghanistan

  7. Juste pour info, c’est utilisé depuis longtemps par la CIA. En 2004 ou 2005, j’avais deja entendu que la CIA avait abattu un « terroriste » au Yemen avec un missile anti-char Hellfire monté sur un drone de reconnaissance Predator. Ca sent juste le coup de pub de l’armée américaine pour faire parler de leur nouvelle version spécialement faite pour ça.
    http://en.wikipedia.org/wiki/MQ-9_Reaper

  8. Enfin ! Bientôt nous pourrons nous aussi être tous engagés par l’armée pour contrôler des drones directement de chez nous, contre des euro/dollar bien entendu :) et ainsi défendre notre civilisation contre tous ceux qui voudraient la faire disparaitre.
    Gloire à Odin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité