Amateurs de « tilt-shift » voici ce que Canon vous propose

Canon sort un objectif pour les amateurs de photographie tilt-shift, des photos qui ressemblent à ça, mais sans photosorcellerie. C'est un super grand-angle TS-E de 17mm, débrayable à 90° vers le haut et le bas, ou la droite et la gauche, pour l'effet "tilt", et au super prix élevé de 2500$, mais qu'il est beau... Imaginez l'engin sur un 5D MkII pour faire de la vidéo. [Dvice]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin les objectifs à décentrement servent aussi et surtout aux photographes d’architecture qui leur permet de prendre des photos sans aucune déformation des perspectives où qu’ils se placent par rapport au bâtiment photographié, sans, donc, la dégrader sur photoshop.

  2. Re

    Aucun rapport avec votre exemple, ce type d’objectif sert à redresser les perspectives.
    Il ne permet pas de truquer la profondeur de champ

  3. A nos architectes en herbe: ces objectifs servent aussi à contrôler les profondeurs de champ. S’ils sont employés en architecture c’est surtout grâce à « une lentille asphérique en verre moulé de grand diamètre ultra précise » comme le dit Canon, qui évite les distorsions malgré l’ultra-grand angle. Ça n’a rien à voir avec la bascule, ne faites pas comme si vous étiez des photographes d’architecture expérimentés les gars, ça se voit.
    « La rotation indépendante des mécanismes de décentrement et de bascule en garantit la polyvalence.  » Site de Canon (au lieu de répéter bêtement ce que vous avez lu ailleurs): http://www.canon.fr/For_Home/Product_Finder/Cameras/EF_Lenses/Tilt-and-Shift_Lenses/TS-E_17_mmf_f4_L/index.asp
    😉

  4. il faut arreter avec Photoshop un peu ! quand on fait la photo, on va dehors avec un appareil et un objectif ! c’est ça le plaisir de photographier !

  5. Oui Cyril, mais il ne permet pas d’avoir un avant plan flou et un arrière plan flou
    Il ne faut pas recopier ce que vous avez lu ailleurs !

  6. Vous me faires bien marrer tous !

    – c’est un objectif qui, s’il est utilisé *dans le bon sens*, sert en architecture à ce que tout soit droit, replacé dans une perspective parfaite. Ca aide parce qu’il est souvent impossible de se mettre à l’endroit idéal pour photographier correctement un gros objet tel un batiment.

    – ca sert aussi en macro à ce que tout soit net, parce qu’en macro, les lois de l’optique font que la profondeur de champ est faible, souvent trop faible pour bien montrer le bidule qu’on veut photographier.

    Partant de là :
    si on s’en sert *à l’envers*, alors tout est tordu et tout est flou et ca participe à un effet *maquette*, parce que la perspective est irréaliste et la profondeur de champ trop faible, comme dans une mauvaise photo de maquette en macro.

    on peut grossièrement simuler ca sous photoshop, mais :
    – ca reste très grossier et ca se voit tout de suite,
    – pourquoi passer trois heures à cliquer sur le mulot pour faire un truc qui prend une minute à regler avec son appareil ?
    – 2500 roros c’est pas cher pour un objectif pro, mais evidement c’est un argument que les pauvres amateurs de votre espece ne peuvent entendre (aie, pas sur la tete !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité