Le téléchargement illégal nuit à l’industrie automobile

C’est absurde comme titre, non ? Et pourtant, le ridicule ne se télécharge pas, il se discute aujourd’hui à l’assemblée. Oui, c’est aujourd’hui que s’ouvre en France, les débats sur le projet de loi Création et Internet.

Ce projet de loi vise à défendre les intérêts déclinants des majors et désigne clairement les coupables : les internautes. Mais qui est responsable du déclin de l’industrie automobile, du tourisme, de la presse ? Les internautes également ?

Aujourd’hui, il existe un réel danger pour les utilisateurs d’Internet.

Automatiser les avertissements et sanctions va générer des erreurs inévitables : par exemple, pour montrer l’absurdité du système français, The Pirate Bay va injecter de fausses adresses IP françaises.

Les ministères ne sont pas équipés de connexions Wi-Fi car le système n’est pas assez sécurisé. Par contre, les internautes devront sécuriser leur réseau sous peine de voir leur connexion coupée. Comment on appelle ça ? De l’hypocrisie ?

Pas une ligne de ce projet de loi ne concerne les ayant droits. Au final, les ayant droits n’auront pas un centime de plus. D’ailleurs, de nombreuses études montrent que ceux qui téléchargent le plus, consomment plus.

Tout repose sur les FAI qui seront chargés de faire appliquer la loi. De leur côté les majors continueront de vendre des fichiers numériques de mauvaise qualité à un prix injustifié. Ils continueront de proposer en VOD des films obsolètes trop chers avec un délai de visionnage trop court. Quels choix laissent-ils à leurs précieux clients qui tuent l’industrie culturelle ? Il serait plus que temps que les majors assument leur part de responsabilité dans leur déclin et qu’ils fassent preuve d’audace, s’ils ne veulent pas voir leurs bénéfices s’effondrer malgré l’application de la loi Création et Internet.

D’autres solutions existent et  « 5 gus dans un garage » essaient d’en proposer. Leurs voix commencent à être entendues. Vous pouvez agir et écrire un email à votre député soit en recherchant son nom par circonscription, soit en utilisant la liste alphabétique.

Je tiens à préciser que nous soutenons les auteurs et artistes. Ils méritent une juste rétribution pour le plaisir qu’ils nous donnent, surtout dans les moments de crise. Mais, si dans un moment de crise, les auteurs et artistes connaissent en plus une crise de créativité et de recherche, je ne donne pas cher de leur avenir. Il est peut-être temps d’avoir de l’audace, de trouver de nouvelles formes de rémunération des auteurs plutôt que de culpabiliser le consommateur. Il est temps de montrer que la vraie créativité peut être rémunératrice.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Commençons déjà par boycotter les 52 artistes pro-Hadopi : Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam’s, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

    Que des gens dans le besoin et sans ressources (plaisanterie).

  2. Plutôt, ou conjointement au dépôt de motions sur le mail de nos députés, une grande campagne de boycott des produits « culturels » audio et video serait de nature à faire s’effondrer un peu plus les profits des majors et les amener à s’interroger sur la réelle efficacité de la loi scélérate Hadopi. En outre, je suis convaincu que les brillants hackers et autres cerveaux informatiques vont rapidement trouver le biais pour couler cette loi d’exception d’un pays totalitaire.

  3. Malheureusement(ou heureusement) ces artistes pro-hadopi ne sont certainement pas des pro dans l’économie Internet. Ils ont un problème: le piratage et une solution de facilité: hadopi, mais ils ne mesurent pas l’impact d’une tel loi car ça leur échappe un peu (beaucoup? :p ).

    Je ne leur jette pas la pierre car on ne peut pas tout connaître, mais prendre position m’énerve un peu…

    C’est certain qu’il est difficile de remettre en question un système surtout si on gagne moins d’argent en fin de compte… Mais heureusement Hadopi est là!

    Bref…

  4. @ Akuma

    Pourquoi la liste des artistes que tu sites , ne m’étonne pas ?

    Certains sont de vrai usines a Fric (90%) se foutant de la gueule des gens, en sortant des albums à la va vite, où 1 à 2 titres sont de qualités et potentiellement réécoutable

    c’est clairement de la « baise complète » car je pense que la valeurs des titres est absolument pas respecté …

    il y a donc un ou deux titres marketing, et le reste une arnaque.

    La solution d’avenir s’oriente belle et bien sur de nouvelles formes de rémunération, ou le label comme au cinema paye un fixe aux acteurs en pariant sur les perfs qu’ils vont établir. la suite logique, c’est le financement par la publicité , le téléchargement payant, les concerts , les articles dérivés, de la pub silencieuse au sein des clips vidéos (Le nom du chirurgien qui a pratiqué la FUE (greffe) du Matt Pokora)

    Aujourd’hui l chose qui me choque, c’est le prix d’un Iphone 16 go, avec abonnement, mais aussi avec 16 go de titres a 1 euro …

    Je vous laisse calculer

  5. @ Philippe ROSE :

    Pas besoin d’être un « hacker », tu utilise OneSwarm ou des sites de lien type Directdownload ou MegaUpload et tu peux télécharger tranquilement…

    LE GROS PROBLÈME, c’est que même si tu ne télécharge pas tu a une grosse malachance de pouvoir te faire sanctionner pour rien, sans possibilité de défense…

    Moralité:
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    les majors d’l’industrie à la lanterne !
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    les majors d’l’industrie on les coulera !

    TELECHARGEZ, ou pas, ça ne changera rien !

  6. Ah jadore voir Cali figurer dans cette liste d’artistes. Il est le premier à faire son gros gauchos de base et incendier tout ce qui ressemble de près ou de loin à la droite. Et pourtant on le retrouve défenseur d’une loi liberticide.

    Ce mec n’a aucune dignité ni intégrité. Qu’il se pende ou se taillade les veines avec un de ses CDs.

  7. Si vous trouvez ça normal d’obtenir des films ou de la musique gratuitement, pourquoi personne ne le réclamait avant qu’Internet rende cela facile.
    C’est l’outil qui a créé le besoin. Mais regarder un film n’est pas un besoin.
    Manger est un besoin, or je n’entend personne réclamer de la nouriture gratuite…

    Je suis d’accord pour dire que les majors sont hypocrites et arriérées, mais les pro-téléchargement ont une position completement indéfendable.

  8. @ maxime.

    De mon point de vue, tu te trompes sur un point.
    Les pro-téléchargement conscients parlent d’un paiement forfaitaire reversé aux ayants droits (licence globale) permettant l’accés à des titres en telechargement direct.
    La question du paiement n’est pas remise en cause mais plutot la qualité du produit proposé. Lorsqu’on paye 1 euro pour un titre, on devrait s’attendre à avoir ce titre dans une très bonne qualité. Or aujourd’hui l' »offre » payante n’est pas viable autant sur le plan qualitatif que financier.

    Concernant ton comparatif avec la nourriture, je crois que tu souhaites pousser dans l’extreme. Cela dit, si on retranscris le probleme cité ci-dessus à la nourriture, je pourrais t’associer le cas récent (et malheureusement trop peu entendu) de ces révoltes contre la faim, ou encore contre la vie trop chère.

    Cependant, ici sur Gizmodo, le sujet se concentre sur l’hi-tech et l’informatique, …

  9. Si justement, il y en a plein les rues, le monde et les médias des personnes qui veulent manger gratuitement, être logées gratuitement, être soignées gratuitement… Les artistes sont tellement cabots qu’ils produiront quand même. La question est de savoir si en l’absence de piratage les « oeuvres » seraient achetées. Je crois que les Majors se fourrent le doigt dans l’oeil. Ils oublient les radios internet ou FM que l’on peut pirater sans difficulté quant aux vidéos elles finissent toutes un jour ou l’autre sur la télé et avec les magnétoscopes numériques…. Encore une fois, donnons leur une leçon de choses en boycottant les achats.

  10. N’oublions pas que les artistes qui se plaignent sont ceux qui ont financé la campagne présidentielle de Nain 1er…..
    (univers sale et fnaque aussi)

  11. avec vous: à vous lire, il faudrais que tout soit gratuit!!!..
    Que penseriez-vous ?si qulqun se servait directement sur votre chéquier?
    N’est ce pas l’argent gagnè à la sueur de votre front?
    Je pense que vous rèagiriez de la meme façon!!
    Ces artistes ont travaillè dur, ils ont dufric …Hè!tant mieux pour eux!
    Maintenant, si quelqun d’entre vous se sent la vocation!!??qu’il n’hèsite- pas!
    Etquand il aura acquit la renommèe il faira pareille que ceux qu’il critique actuellement!
    Moi je suis facteur(courrier),et je remerçie Dieu d’avoir ce travail et je n’envie personne,meme si mesfins de mois ne me permettent pas d’acheter tout ce dont j’aimerais. Allez BISOUS àtoutes et à toutes pierreguy

  12. @Pierreguy : Certains ont certe travaillé dur mais pas tous !(star ac , nouvelle star, etc…) ne jettons pas la pierre aux artistes, ce sont les maisons de disques les coupables.

  13. Byan² : exact !
    C’est la présomption de culpabilité, déjà en vigueur pour les amendes (radars , etc) les impots , où il faut payer et prouver après son innocence.N’oublions pas qu’en france les grands criminels sont ceux qui téléchargent ou qui roulent trop vite , les pédophiles , les violeurs eux on les relache…..

  14. Quand l’industrie du disque décidera-t’elle de se mettre dans la tête qu’il n’y a qu’un bénéfice à très court terme à toute cette stratégie procédurière…

  15. Il y en a qui sont prompt à défendre les intérêts des artistes. Bien. Mais qu’une oeuvre qui a eu la chance de percer crache du fric jusqu’à la Saint Glin Glin est-ce bien moral aussi ? Chacun défend sa croûte comme il peut (relations, lobbying, nombre) Nous sommes le nombre, profitons-en. Une idée en l’air: Si nos « chers artistes » trouvent que leur activité n’est plus assez rémunératrice comme cela arrive au commun des mortels en ce moment, qu’ils aillent à l’usine la semaine arrondir leur SMIC et qu’ils composent le dimanche. Ca les rapprochera des réalités de leurs clients.
    Méfions-nous des larmes de crocodiles.

  16. Heu… Là ça va un peu loin.
    On peut se recentrer sur le sujet s’il vous plaît?

    Pour ma part, je suis contre ce projet de loi « Création et Internet », malheureusement, à ma connaissance, il n’est pas anti-constitutionnel : L’article 1384 du Code Civil explique que nous sommes responsable des choses dont nous sommes « maître ». En somme, notre connexion wifi nous en sommes responsable et si quelqu’un télécharge avec, et bien on est mal.

    Malheureusement ce projet est déjà obsolète avant de passer à l’Assemblée Nationale. Et puis s’il passe… Le P2P survivra du manière ou d’une autre. Il y a aussi d’autres systèmes qui prendront la relève (direct download entre autre).

    Pour ce qui est des artistes : On s’en branle de la liste de noms (si vous me passez l’expression), ils n’y connaissent rien à l’informatique et on été très mal informés par les maisons de disques.

    Pour ma part, oui, je veux pouvoir profiter de la musique, des films et autres que je peux télécharger sur internet de façon « illégale ». Pourquoi? Parce que je n’ai pas envie d’aller acheter un cd dans le commerce à 15€ pour que l’artiste soit rémunéré quelques centimes. Le système d’offre « légale » est vieillissant est nécessite d’être modifié. Comment? Une licence globale : on paye 3 ou 5 € en plus sur son abonnement internet pour rémunérer les artistes. Reste plus qu’à trouver comment les rémunérer sans engraisser une maison de disque (bah oui, un média de stockage en moins, des frais en mois, donc une chute du prix, donc des emplois inutiles – toutes mes condoléances aux travailleurs de ce milieu, sincèrement).

    Pour ma part, j’ai acheter un jeu sur internet, très sympa : World Of Goo. Je l’ai acheter en ligne, donc pas de support, tout est allé aux auteurs du jeu, sans payer pour l’emballage, le support, l’éditeur, etc.

    Si ce comportement se généralise, les éditeurs vont perdre des gains, tout comme l’industrie de la musique.

    Pour l’HADOPI : tant que les courriers qui seront peut-être envoyés ne seront pas en recommandé avec accusé de réception, leur démarche ne servira à rien. De plus, actuellement, c’est maximum 3 ans de prison et 300000€ d’amende en cas de délit. Là, on aura le droit de télécharger avant le premier courrier, puis aussi après le deuxième. C’est un grand n’importe quoi juridique. Dommage que le gouvernement foute n’importe quoi et ne prenne pas conseil auprès des sachants (les personnes qui s’y connaissent).

    Un boycott, de mon point de vue, et une démarche pas plus éclairée que la position non documentée des artistes. Qui plus est le boycott, les « pirates » le font déjà en téléchargeant illégalement, non? 😛

    Pour conclure, le système de rémunération et de distribution de la culture en France peut très rapidement devenir n’importe quoi ou muter en un système plus ouvert et direct, grâce à Internet.

    Reste plus que nos députés travaillent bien à l’Assemblée pour casser cette décision déjà obsolète avant d’avoir vu le jour.

    Je n’ai franchement pas peur de l’HADOPI à cause de ça, et vous? Qu’en pensez-vous?

  17. Bien sur le piratage peut avoir les mêmes conséquences que le boycott. Malgré tout ce dernier peut prendre tout son sens si la loi Hadopi sévit. Il serait intéressant de démontrer que le ralentissement ou la cessation (illusoire) du piratage ne ferait pas remonter le foutu chiffre d’affaire des « maffiosos » de l’audio-visuel.

  18. Un peu facile d’affirmer que les 52 artistes signataires du soutien à la loi Hadopi puissent n’être que de doux enfants au courant de rien. Où alors ce sont de parfaits idiots pour soutenir une loi sans même l’avoir lu. Et apparemment ils vivent sur la planète Mars (au bord de leu piscine) pour ne pas connaitre l’opposition des français à cette loi.
    Mais ne soyons pas naïfs, à l’heure ou l’informatique est omniprésente dans la musique il est impossible, sauf peut-être pour les plus vieux d’entre-eux, qu’ils ne sachent pas ce qu’ils font. Alors oui je sais ça fait mal d’apprendre que des « artiste » se fassent les supporters d’une loi digne d’un pays totalitaire, mais nous ne sommes pas au pays des Bizounours !

  19. Je propose un revenu d’états Fixes pour les artistes et toutes leurs musiques gratuites, à la porter de tous.

    L’ART EST A TOUT LE MONDE.

  20. @Akurna : Je suppose, du moins j’espère, qu’ils n’ont pas tous un « Bac+3 Informatique option réseau » : Je pense qu’ils ont du se prononcer à la lueur des textes de la Ministre de la Culture. Pas d’un expert en informatique ou d’un bon geek de nos jours qui fait de la veille sur internet et qui voit à peu près comment ça se passe sur Internet.

    Et puis c’était méchant pour ces pauvres Bisounours. 😉

  21. Dans la restriction, le réseau Torrent aussi sera controlé? (Probablement une question de noob, mais je n’ai pas trouvé la réponse dans vos posts :o))

  22. C’est les sites contenant ou permettant de délivrer des contenus sous droits d’auteurs.

    En gros, les sites tels que The Pirate Bay devraient se voir filtrer. Pas les protocoles en eux-même. Donc si tu arrives à joindre le site via par exemple le plug-in Tor pour Firefox, en te connectant à l’aide d’un ordinateur dans un autre pays, tu peux télécharger le torrent et faire comme d’habitude, étant donné qu’une recherche approfondie devra être menée pour savoir que ce n’est pas l’ip étrangère mais bien la tienne qui a téléchargé ce fichier.torrent qui pointe vers des œuvres protégées.

    Toujours est-il que tu ne pourras pas joindre les trackers, étant normalement bloqués. Donc il reste la méthode d’un proxy à l’étranger.

    Donc réponse rapide : oui le réseau Torrent sera touché si le projet passe, mais non, ça ne va pas l’entamer.

  23. le téléchargement c’est le sucésseur du magnétoscope et de l’enregistreur cd et cassette, personne nous ** à l’époque ou on enregistrait les films à la tv ……..

  24. Filtrage du réseau Torrent = filtrage de l’internet = Censure à la chinoise et autres pays totalitaires. Nous vivrons donc dans une dictature. Dans la France intolérante et puante, la France de la bêtise et de la répression. Ce qui se passe sur l’internet est un signe très grave d’atteinte absolu à nos libertés. Le français de base qui ni connais rien ne le vois peut-être pas, mais la jeune génération n’est pas dupe et saura s’en souvenir et rentrer en résistance. L’heure de la vengeance approche.

    Donc je résume –> Ne mangez pas trop gras, trop salé, trop sucré, trop de viande, ne buvez pas d’alcool, ne fumez pas, ne vous droguez pas, arrêtez de jouer au jeu vidéo, n’utilisez pas le torrent, NE PENSEZ PLUS.

  25. Madame Albanel nous a administré ce soir chez ses amis de TF 1(° de la classe) une superbe leçon de langue de bois ou de bêtise. Je penche pour la deuxième hypothèse.
    Je la supplie de bien vouloir me communiquer les références de l’opérateur FAI qui facture le triple play à 7 €. A ce prix la j’en prend quatre. Comme l’inquisition, le facisme, le stalinisme; Hadopi finira par passer à la trappe et les Besson Annaud et autres gâtes- sauce iront se faire jouer de la flûte par Madame Albanel en guise de compensation.

  26. Marrante cette liste d’« artistes » pro-hadopi… En même temps c’est pas étonnant de trouver ce casting de la mort-qui-tue, rien que des gros nuls qui pour ne pas déplaire à leur ego préfèrent s’imaginer que leur baisse de revenu tient à l’activité des vilains pirates mangeurs de pizza…

    La seule chose qui m’étonne, c’est d’y trouver Haznavour, mais bon, à son âge canonique, sans doute s’est-il fourvoyé, je lui pardonne volontiers son instant d’égarement.

    Franchement, prendre tant de risque pour pirater Christophe Mahé ou un autre du même acabit, faut pas avoir d’oreilles, il n’y a que les sourds qui peuvent vouloir cette chose, ou les SM, peut-être que c’est les flics qui piratent ça pour faire parler les prévenus… Enfin, l’égout et les horreurs…

    Ce qui m’étonne encore plus, c’est qu’il y en a encore pour penser qu’Hadopi, c’est le machin qui va rendre le sourire aux … artistes. Pfuu, c’est dur à dire ce mot !!

    Hadopi ne va servir qu’à une chose, surveiller, cataloguer, ficher, fliquer…

    Je vous invite à parcourir ce site http://bugbrother.blog.lemonde.fr/ site d’un journaliste d’investigation qui bosse entre autre pour Le Monde (JM Manach)
    Lire en particulier http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/04/22/comment-contourner-la-cybersurveillance/

    De mon côté, j’ai l’impression d’assister à la mise en place progressive d’un état policier, pour ne pas dire de non droit : mise en place de dispositifs de veille de l’opinion, surveillance des meneurs d’opinion, fichage (edvige…), suppression des juges d’instruction, Hadopi maintenant… mais qui arrêtera ce nain dangereux ? Les futures érections pestilentielles ? Espérons-le. Réagissons avant que les hommes en noirs ne sonnent à la porte.

    D’après-vous, pourquoi notre cher Sarko tient-il tant à faire passer ce truc ? Parce qu’il aime les artistes ?

  27. Dire que dans certains (tous les autres ?) domaines d’activités, si les ventes chuttent, la boite coule et on en parle plus !!!

    – Pourquoi cela serait-il différent pour les majors ?

    C’est vrai quoi !
    Montez votre boite et proposez un produit **** pendant 5 ans.
    Au moment du dépot de bilan vous serez déclaré responsable des mauvais points marketing (parce que votre produit est minable) et allez être endétté à vie.

    – Ne peuvent-ils pas comprendre que leurs artistes préfabriqués « star-system » ne vendent pas parce que c’est ************ ?

    Grâce au téléchargement (légal ou pas), j’ai pu décrouvrir des dixaines et dixaines d’artistes pour qui j’ai au final:
    – soit acheté leur(s) album(s)
    – soit acheté leur place de concert
    – soit les deux !

    Et franchement, pour la plupart de ces artistes, j’achèterai certainement tous leurs albums suivants !

    Un autre point me titille… Celui de l’interopérabilité du software permettant de dire si vous êtes « coupable » ou non…

    – Est-ce que les gens réalisent que si ce fameux soft est destiné au public « windows » et qu’ils sont sous mac, ils ne pourront tout simplement pas faire valoir leur défense et seront systématiquement sanctionnés ?

    En Français, c’est tout simplement du racisme.
    Si on disait qu’une personne « black » ne peux pas se défendre en justice à cause de sa couleur, tout le monde brandirait des drapeaux « A bas les fascistes » mais là… on s’en fou, et pas qu’à moitiée.

    Allez le dernier et après j’arrete (je bosse pas à TF1 mais on sait jamais)

    Un petit moment de remerciement à nos amis de gauche.

    Merci Messieurs Dames nos chers députés et représentants.
    Merci d’avoir tant fait entendre vos avis lors de ce dernier vote.
    Merci de nous faire sentir à quel point vous êtes une bande de (très gros) lâches.
    Merci de nous confirmer que vous êtes tous inutiles.
    Merci de continuer d’être hypocrites comme vous l’êtes.
    Merci de brandir la pancarte « Social » et de hurler « Droits & Libertés »

    finalement, Merci pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité