Le caddie prend un coup de vieux

C'est vrai que les caddies et autres paniers et chariots de course avec et sans roulette ne datent pas d'hier. Une rapide recherche sur internet nous a permis de vérifier qu'ils existaient déjà au vingtième siècle, c'est dire...

Il était donc grand temps de leur donner un coup de jeune.

C’est ce que propose le chariot à roulettes UpCart, doté de différents compartiments pivotants, qui vous permettent de répartir vos emplettes, et par exemple d’éviter d’écraser votre sachet de tomates ou votre barquette de fraises sous une boite de raviolis. Ceci étant, même si la répartition des roulettes semble avoir été étudiée, il conviendra d’être un minimum prudent dans la répartition des objets les plus lourds pour éviter la sortie de route en cas de virage serré en tête de gondole. [Industrial Design Served via The Design Blog]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il conviendra aussi de ne pas avoir trop de choses à acheter… Pas mal pour les célibataires, mais faut pas avoir de famille nombreuse…

  2. Et que voit-on sur la photo, outre le caddie ? Une femme pas spécialement athlétique en train d’acheter des chips … c’est vendeur ça ? 😀

  3. On voit bien que c’est un fake, rien que les ombre du chariot, il semble flotter sur l’image.
    Et puis d’ailleurs ce caddie n’a rien de très hygiénique, la poignée en mousse, suffit juste de passer après un gadjo qui transpire comme un sac de riz au micro-onde et là…

  4. Ca fait appel à une certaine maîtrise de la gravité naturelle, donc c’est casse-gueule, donc ça ne marchera pas. En meme temps si tu écrases tes fraises dans le chariot t’es vraiment pas doué… Par contre dans le « sacacourses » là oui, dommage…

  5. Moi ce qui me gonfle, en faisant les courses, c’est toute cette manutention:
    1- remplir le charriot
    2- vider le charriot sur le tapis roulant
    3 – remettre dans le charriot
    4 – mettre dans le véhicule
    5 – vider le véhicule
    6 – répartir dans les placards et accessoirement batailler avec les sur-emballages…

    (sans certains supermarché on peut éviter les phases 2 & 3)

  6. Je rêve de puces RFID sur chaque produit. On fout tout dans des sacs dans le magasin, on passe sous un portique à la caisse, il détecte le produit et la quantité, fait le calcul, et nous demande de payer. Y’a plus qu’à mettre et à ranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité