OpenMoko arrête le Freerunner

Le FreeRunner d'OpenMoko est mort.

L’original téléphone Linux entièrement open source (matériel et logiciel) qui nous avait tant emballé, avant Android et l’iPhone, n’est plus.

OpenMoko arrête le FreeRunner et abandonne complètement le secteur d’activité de la téléphonie pour un autre type de gadgets  —surnommé « Plan B » si cela vous dit quelque chose—, espérant bien revenir aux téléphones à une date ultérieure.

Ils ont vendu seulement environ 10.000 FreeRunner. Pour survivre, ils réduisent leurs effectifs de moitié. Dommage de voir un pionnier en avance sur son temps mourir de la sorte. [PhoneScoop]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hmm, je crois que c’est un peu de l’extrapolation cet article :

    10 000 unités vendues et reduction de staff : vrai.
    Freerunner mort : faux

    La société developpait le successeur du freerunner mais a préféré arreté pour se consacrer au « plan B » qui n’est apparemment pas un smartphone, celui ci demandant moins de ressource. Mais Openmoko continue de supporter la communauté crée autour du freerunner et n’arrête pas de s’occuper du soft. Le titre est donc un peu excessif.

  2. @Candle –
    A mon avis, tu n’es certainement le genre de type à avoir des designers talentueux dans ses relations.
    L’as-tu testé au moins ?
    Contribues-tu à un quelqconque projet full open-source de cet ampleur ?
    Tu pourrais nous faire un dessin là s’il te plaît.

  3. On va forcément arriver à saturation des offres de Smarthpones produits pas les géants de l’IT. C’est un peu de la canibalisation tout ça à force.

    Par contre, c’est vraiment dommage que ce soit Linux et l’Open Source qui fassent les frais d’une écrasante concurrence.

  4. Euh bah en fait il est peut être génial ce truc et effectivement c’est une idée parfaitement louable mais niveau promo y’a mieux. J’en avais jamais entendu parler… Sinon ça m’aurais peut être bien tenté. Il était open source niveau matériel. Alors ça veut dire qu’il était gratuit? ôO

  5. Le Freerunner n’est pas mort, c’est le développement de la prochaine version du téléphone qui est stoppé.

    La version actuelle (le Freerunner donc) est encore en vente, il reste assez de stocks et de pièces détachées, et les développeurs (Openmoko et les autres) continuent de travailler sur le logiciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité