Les pilotes de jets sont complètement cinglés

Puisqu'on vous dit que les pilotes d'avions de chasse sont de véritables têtes brûlées.

Et c’est probablement le petit fils de papy Boyington qui est aux manettes de ce Tornado italien, dont l’extrémité de l’aile gauche frôle dangereusement le tarmac. [The Dew Line]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce n’est pas un fake du tout. C’est tout à fait faisable par les pilotes de chasse, et même courant sur les bases aériennes (souvent sur les territoires étrangers lorsque les autorités locales sont moins regardantes ou ont moins de moyen pour imposer un contrôle).
    Cependant, ils risquent leur carrière s’il se passe un quelconque imprévu.

  2. Ouh! le gros fake…
    La soit-disant poussière soulevée par l’extrémité d’aile correspond à la condensation due à la la détente dans la turbulence en extrémité de plan.
    D’ailleurs on peut voir la même chose à l’extrémité de la demi-aile opposée.
    Je pense à une image d’un appareil évoluant au moins à 1500 pieds et dont j’estime la vitesse dans un pareil virage à fort facteur de charge aux environs de 300 noeuds (l’aile est totalement déployée donc à 67°)
    Pour info, bien que multirôles le Tornado est plutôt un avion d’attaque que de chasse, du moins maintenant)
    regarder ce lien pour voir un Tornado dans cette configuration de vol:birch.family.tripod.com

  3. un nostalgique de « la mort aux trousses » sauf qu’au lieu d’un champs de maïs il a voulu creuser un sillon pour ensemencer un champ de patates . :))

  4. @grafton:
    1) qui à parlé de poussière? Je pense que tout le monde à compris de quoi il s ‘agissait.
    2) « l’aile est totalement déployée donc à 67° » -> si elle est déployé elle est donc à 25°, comme tu peux le comprendre ici: http://inter.action.free.fr/images/dessineux/su7b-fleche.gif, à 67° il serait « en fléche ».

    Je n’y connais rien en avion, j’ai juste fait des recherches. Mais j’ai l’impression que c’est toi le fake ^^

  5. Pour les fakes comme pour les Preum’s, il doit y avoir une médaille en chocolat virtuelle distribué au premier que le sort, ce n’est pas possible autrement !

    Plus sérieusement, il y a suffisamment de photos et vidéos qui montrent des avions en vol à extrêmement basse altitude, en passage bas pleine bourre (essayez « extremely low fly » sur YouTube, on en reparle après…), y compris français.

    Et s’il s’agit d’une image truquée, je dis chapeau bas à celui qui aura fait le montage, parce qu’il est plutôt franchement bon (ça me surprendrais quand même, en toute franchise…).

    Personnellement, non seulement j’ai tendance à féliciter le pilote pour ce passage osé, mais également le photographe qui aura plutôt bien rendu le dynamisme de la manœuvre (n’en déplaise à Grafton, que je ne suis pas dans ses estimations, loin de là).

    Un pur bonheur, donc, et vive ces merveilleux fous volants sur leurs drôles de machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité