Google a embauché des chèvres

Même Google avec toute sa puissance doit tondre la pelouse de temps en temps.

Mais au lieu de brûler de l’essence ou de consommer de l’électricité pour le faire, ils ont décidé de recourir à des chèvres.

Oui, des biquettes pour tondre la pelouse.

Ils l’expliquent sur leur blog:

Au lieu d’utiliser des bruyantes tondeuses qui fonctionnent à l’essence et polluent l’atmosphère, nous avons loué quelques chèvres à California Grazing pour nous faire le boulot (et nous ne « plaisantons » pas »). Un berger amène environ 200 chèvres et elles passent environ une semaine avec nous à Google, à manger l’herbe tout en la fertilisant.

Bien évidemment, lorsque les innocentes biquettes ont terminé leur labeur, elles sont sacrifiées en masse sur un autel à la gloire de Larry Page et de Sergey Brin. Le rituel est destiné à favoriser la précision des réponses du moteur de recherche. [Google Blog via TechCrunch and ERIC GAILLARD/AFP/Getty Images]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Rien de génial dans ce que fait Google.
    En France, la DDE avait loué des lamas pour débroussailler des zones à risque d’incendies en Provence.
    La grosse différence entre les lamas et les chèvres ou moutons, c’est que le lama bouffe tout jusqu’à 2m de haut (qui était la hauteur que souhaitait débroussailler la DDE) et qu’il coupe au lieu d’arracher et donc qu’il laisse les racines, ce qui débroussaille sans tout massacrer;

  2. Rien de génial en effet, depuis longtemps c’est une méthode classique pour nettoyer les aérodromes en herbe (moutons en règle générale)

  3. Et le camion qui transportent les chèvres ? il pollue moins que des tondeuses ? Je pense que le calcul est à faire, car c’est bien beau de dire que l’on fait de l’écologie, mais si on reporte le problème chez le voisin c’est pareil.
    Un problème est à étudier en globalité.

    DamienL

  4. Héhéhé, moi aussi j,pensais au transport des chèves… À mois qu’il y ait une bergerie à coté du googleplex :)

  5. C’est vrai que ce genre d’application existe depuis très longtemps, et certainement même avant l’invention de notre chère tondeuse …. mais le tout est de le faire … tout le monde le sait .. tout le monde y pense … mais qui réellement le met en application …

  6. je viens juste de réagir… « faut pas nous prendre pour des chèvres »… honte à moi pour n’avoir pas réagi avant… j’étais trop préoccupé par la consommation du camion…

  7. C’est vrai que le problème est à prendre dans sa globalité, mais faisons déjà ce que l’on peut faire à notre échelle, l’éducation de notre responsabilité écologique n’est pas terminée, et espérons que les générations futures en auront plus que conscience que nous même à ce sujet.

    Le problème du tri aussi est à régler dans sa globalité, quand on voit qu’en achetant un pack de 16 yaourts on se retrouve avec 4×4 pack …

  8. Même en admettant qu’il faut un camion pour amener les chèvres… il en faut un aussi pour amener la tondeuse, donc à la rigueur…

  9. Les temps sont durs, très durs… on embauche des chèvres et on licencie des cadres… des fois on a bien envie de devenir des CHEVRES!!! où est elle cette maudite porte ? –> c bon jlai trouvé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité