Plagier le libre n’est pas une bonne idée

Cette caricature sarcastique de Wired fait référence aux indélicatesses de son rédacteur Chris Anderson, qui a inclut des parts significatives de textes de Wikipédia dans son livre Free, ainsi que le relate Valleywag.

One en parle aussi ici et et aussi ici. Pour voir l’image en grande taille, rendez-vous sur Boing Boing Gadgets. Lisez aussi l’explication de Chris Anderson.