Informatique classique: la défense aérienne dans les années 60

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=06drBN8nlWg&feature=player_embedded[/youtube]

Cette vidéo d’époque explique comment les ordinateurs du système SAGE contribuaient à protéger les Etats-Unis contre les risques d’attaques aériennes soviétiques pendant la Guerre Froide.

Dévelopé dès les années 50 et jusqu’aux années 80, ce système visait à mettre les Américains à l’abri de la menace représentée par les bombardiers supersoniques soviétiques.

Mais de nos jours, tout ceci est bien obsolète, car des satellites secrets rôdent en orbite autour de la Terre, parés à faire piou-piou en cas de nécessité. [Computer History Museum, Wikipedia]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bien sûr tous les pays développés ont leur couverture satellire militaire pour surveiller leur espace aérien, en plus des avions AWACS qui tournent 24/24 et des radars au sol.
    Certains pays peuvent travailler de manière totalement autonome : usa, russie, france, uk, etc. S’ils ne peuvent pas se payer une couverture, ils ont des conventions avec les pays voisins (ou pacte OTAN) car la couverture satellite ne s’arrête pas pile poil aux vraies frontières des pays, c’est une bande qui est analysée à un instant T.
    Le problème c’est après avoir détecté quelque chose, il faut agir et là c’est plus difficile : la plupart des technos reposent sur du SOL-AIR (ou interception aérienne).
    Ce qu’on ne sait pas clairement c’est qui possède la technologie pour un tir de laser via un satellite en orbite, sur un objet en mouvement et c’est pas piqué des hannetons.

    On passe notre temps à se tirer la nouille sur les exploits de la NASA mais le CNES et ESA sont les pendants européens avec ENORMEMENT de techno française.
    Ya pas à dire, on est super bons en techno militaire et spatiale et super nuls pour en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité