Une publicité intelligente qui dénonce les violences domestiques

Amnesty International a installé un nouveau panneau publicitaire anti-violences domestiques à Hambourg, en Allemagne, qui se révèle être aussi intelligent que perturbant : lorsque vous regardez la photo, vous voyez un couple souriant mais si vous regardez ailleurs, c'est en réalité un homme qui frappe sa femme.

Le panneau d’affichage utilise une caméra qui analyse son environnement immédiat et déclenche un changement d’image lorsqu’elle capte un regard. L’image ne change qu’après quelques secondes permettant ainsi aux observateurs de comprendre ce qui ce passe et de saisir le message.

Nous saluons le génie du concept et l’utilisation très brillante de la technologie, mais il est toutefois dommage que ce panneau ait été conçu comme une installation unique destinée à faire gagner un prix publicitaire à l’agence Jung von Matt. [Copyranter via Dvice]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les violence conjugal ce font dans les deux sens.
    Pourquoi toujours mettre les hommes comme les méchants bourreaux et les femmes les gentilles victimes.

  2. dlm a raison, les deux prochains « tabous » que l’on devra faire sauter c’est :
    – un homme peut être battu par sa femme
    – un homme peut être violé

    Pour la campagne en elle-même, je pense que ce genre de chose se développera quand le coût sera réduit fortement parce qu’aujourd’hui il faut dire qu’avec le rapport papier/écran y’a pas photo niveau rentabilité.

  3. Pour le « un homme peut être violé » …
    Pourquoi pas, mais improuvable en justice ^^
    (lol imagine la tête des jurés …)

    Un peu comme la garde des gamins …
    Le temps passé avec l’enfant a la naissance …
    La reconnaissance de la mère comme étant le graal pour élever un enfant par la société…

    Bref les petits avantages féminins qui n’ont pas encore subit la nivélation que le feminisme avait promis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité