L’upload de l’iPhone 3GS limité à 384 kbps

Si l'iPhone 3GS a vu sa vitesse de téléchargement descendant améliorée —portée à 7,2 Mbps—, ce n'est pas le cas du téléchargement ascendant.

Selon PC World, sa vitesse de téléchargement ascendant est limitée au niveau matériel à 384 Kbps. Mais ne sortez pas le goudron et les plumes tout de suite.

La plupart des téléphones portables de type GSM souffrent du même problème: quelle que soit la vitesse à laquelle il peuvent effectuer du téléchargement descendant, le téléchargement ascendant reste limité au mieux à 384 Kbps. C’est lié au fait que le matériel ne supporte pas la norme HSUPA (High-Speed Uplink Packet Access), créée par Nokia, et que le 3GPP (3rd Generation Partnership Project ) appelle l’Enhanced Uplink.

En Europe, certains réseaux cellulaires supportent déjà l’Enhanced Uplink —qui fonctionne à 1,4 et 1,9 Mbps. Mais au delà du support de telle ou telle norme, l’indicateur qui intéresse les consommateurs reste le débit effectif et non pas le débit théorique dont est capable tel ou tel réseau. Et de ce point de vue, le succès d’un réseau est parfois la cause même de sa congestion. [PC World]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Autant HSDPA révolutionne l’expérience utilisateur en permettant des débits théoriques et réels beaucoup plus élevés que la 3G de base, autant le HSUPA offre des débits réels sur un réseau commercial sans énorme amélioration par rapport à la 3G de base…

    C’est lié au fait que les signaux uplink ne peuvent pas être synchrones dans le temps donc le débit total Uplink dans une cellule est bien moindre que le débit DL, ce sont les lois de la physique et du WCDMA. Qu’elle soit HSUPA ou non, une cellule peut accueillir typiquement 2,5 utilisateurs à 384 kbps…

    Il n’y a donc effectivement aucune raison de crier haro sur le baudet, ni auprès d’Apple ni auprès de opérateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité