Des insectes cyborgs à la rescousse des victimes de tremblement de terre

Le Pentagone est connu pour ses innombrables projets d'animaux robots, mais au moins celui-là ne devrait pas nous empêcher de dormir: des criquets cyborgs.

Non sérieusement, des criquets cyborgs. C’est une bonne idée!

Pourquoi? C’est simple. Lorsqu’un bâtiment s’effondre, que ce soit suite à un attentat ou à un tremblement de terre, les survivants sont souvent coincés dans les décombres. Parfois ils sont secourus, et parfois les tonnes de gravats sous lesquels ils sont ensevelis deviennent leur tombeau.

C’est là qu’entrent en scène les criquets cyborgs. Le Pentagone espère transformer ces bestioles à six pattes en renifleurs chimiques capables de sentir les présences humaines lors de catastrophes.

Ils prévoient d’implanter des électrodes dans ces insectes ailés pour contrôler leurs ailes. La première promotion de criquets et assimilés a déjà été recrutée et modifiée au moment même où nous écrivons ces mots, de sorte qu’ils ne pousseront leurs cris de communication habituels uniquement en présence de certaines signatures chimiques.

De plus les scientifiques prévoient d’installer un capteur acoustique sur le cyborg à six pattes. Ce capteur sera « conçu pour répondre aux signaux altérés émis par d’autres insectes ». Cette modification devrait générer un effet en cascade parmi les insectes, qui devrait au bout du compte permettre aux humains de recevoir l’information sur des récepteurs adaptés.

Donc la prochaine fois que vous êtes prisonnier de décombres, n’écrasez pas le petit criquet qui cavale dans votre oreille. Il se peut très bien qu’il soit en train d’essayer de vous sauver la vie. [New Scientist]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité