La tour Pittsburgh a du mal avec le Morse

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3fTYzoSDAS4&feature=player_embedded[/youtube]

La tour Grant de Pittsburgh, haute de 33 étages, épelle en code Morse le nom de la ville de manière si brillante qu’on peut voir le signal lumineux à plus de 160 kilomètres.

Sauf que la tour n’écrit pas Pittsburgh, mais “Pitetsbkrrh.” Oups.

Un ancien radio-amateur du coin, un certain Tom Stapleton, a décodé le message et publié la gaffe sur YouTube, et on voit bien la coquille. Il explique avoir été interpellé en regardant distraitement le signal lumineux lorsqu’il a reconnu la lettre K, qu’il connait bien puisque c’est la première lettre du nom de sa soeur.

Sauf qu’il n’y a pas de K dans “Pittsburgh”. Les représentants des propriétaires de la tour ne savent pas depuis combien de temps la tour émet Pitetsbkrrh. [Pittsburgh Post-Gazette]

  1. Je ne sais pas ce qui est le plus fou : s’être trompé dans le signal morse de la tour (faut quand même le faire quoi), ou se rendre compte de l’erreur “en passant” pof comme ça devant la dites tour.

  2. Faut quand même être supra ** parceque dans Pittsburgh, il y a deux T après le I.
    Donc fatalement, on est censé avoir deux fois le même code. C’est a peu près du niveau CM1…

    Honte à celui qui a fait ça !

  3. La réaction que provoque l’arrivée de la caravane donne le sentiment d’entrer dans des villages remplis de gens affamés qui n’attendent que la nourriture que vous leur jetez. Est-ce que tu n’as pas l’impression, parfois, que les gens au bord de la route sont complètement fous??

  4. Google Earth : pour partir aux quatre coins du monde sans quitter son confortable canapé ni débourser un centime, Google Earth reste une valeur s?re pour se balader à la surface de la terre ou tout simplement espionner le jardin des voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité