Le bon vieux temps où brevet signifiait aussi prototype

De 1790 à 1870, le dépôt de brevet impliquait également la réalisation d'un modèle réduit au côté de l'idée.

Si cette politique avait encore cours de nos jours, cela éviterait sans doute quelques unes des idées les plus ridicules actuellement déposées par des inventeurs.

Les entreprises technologiques figurent parmi les pires déposants de brevets. Sans parler d’éventuels brevets de blocage ou pour intoxiquer la concurrence, les entreprises déposent souvent pour un oui ou pour un non la moindre idée à moitié finalisée qui leur passe par la tête, sans se poser aucunement la question de savoir si leurs élucubrations sont réalisables ou pas. [Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité