Combien de panneaux solaires faut-il pour alimenter toute la planète?

Les panneaux solaires sont-ils une solution énergétique réaliste à l'échelle planétaire? Combien faudrait-il de panneaux pour fournir de l'électricité à l'ensemble du monde?

A votre avis? Peut-être toute la surface de l’Afrique? Plus? Moins? Beaucoup moins. 496.905 kilomètres carrés suffiraient. C’est un peu moins que la surface de l’Espagne (504.030 kilomètres carrés) recouvert de panneaux solaires. En répartissant des panneaux sur l’ensemble des déserts et zones à fort ensoleillement, on pourrait donc fournir assez d’électricité pour couvrir nos besoins.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quelles sont les réels conséquences sur la Terre quand on lui « vole » de l’ensoleillement ?
    Les panneaux font de l’ombre quand il sont installés sur un champs ou un désert… zones sur les-quelles l’énergie du Soleil est transmisse au sol.

  2. Et pour la production et le remplacement de ces panneaux ? Ne pas oublier que leur fabrication libere un gaz bcp plus nocif pour la couche d’ozone que le CO2 …

  3. Nous sommes habitué à une seule énergie (ou presque), le pétrole. Dans l’avenir ce type de fonctionnement ne tiendra pas, ce serai idiot de vouloir remplacer le pétrole par une seule autre source d’énergie. Je pense que la convergence des énergies renouvelable est la meilleure solution d’autant plus que toutes les méthodes actuelles progressent à grand pas : éolienne inshore/offshore, hydrolienne, marée motrice, géothermie…
    De quoi satisfaire tout le monde partout sur la planète ^^

  4. 1/ la quantité me semble vraiment très peu (quand je vois les appneaux solaire actuel sur les pavillons incapable de subvenir a cette maison…)

    2/ dixit le cout?

    3/ comment garde t’on cette énergie, car la produire a un instant T est une chose, mais la stocker pour la fournir au moment opportun en est une autre.

    lew > LES PERTES D4ENERGIE LI2 AU TRANSPORT NE SONT PAS SI 2NORME QUE TU LE DIS? HEUREUSEMENT ENCORE? SINON IL NOUS FAUDRAIT DES CENTRALES NUCL2AIRE TOUS LES 15KM POUR ACHEMINER LA fRANCE :d

  5. Les prévisions de perte de RTE : http://clients.rte-france.com/lang/fr/visiteurs/vie/vie_previ_perte.jsp

    Dommage que je ne sache pas le lire.

    @exover : Hadopi devrait te couper la connexion pour avoir écrit en capitales…

    Effectivement, devenir monomaniaque du panneau solaire au lieu du pétrole serait stupide. Surtout quand on sait le bilan écologique négatif des panneaux. Sûrement un raisonnement d’anglo-saxon ou d’énarque.

    Mais Gizmodo ne cite pas sa source ?

  6. Il faut savoir que l’énergie solaire est une énergie d’appoint, au même titre que bon nombre d’énergies renouvelables. Elles permettents d’assurer les variations de charge, mais en aucun cas de se poser en énergie de base (=> trop de variation de la production de l’énergie intrinsèque à la technologie utilisée).

    Le stockage de l’énergie est aussi une des problématiques principales, de même que le transport de courant.

  7. Et imaginez que cette solution soit mise en place que tous les panneaux solaire soient réunis sur un désert. Il suffirait à un terroriste de jeter une bombe pour couper toute la planète d’électricité pendant une très longue période… bonjour les dégâts.

  8. personnellement je suis plus pour des solutions a base de maison passive c’est a dire neutre niveau energie , cumuler eolien , solaire et thermique pour etre autonome le tout coupler a des appareils peu gourmand en énergie , ca coute cher au départ mais apres on a plus de factures (et le soleil ne decide pas un matin qu’il faut augmenter de 20% le cout de l’electricité)

    cumulé aux vehicule electriques futurs si on peu produire l’electricité pour recharger ca voirture ca vas eviter bien des taxes …. etc …

  9. @francky074 : c’est déjà un peu le cas avec les centrales nucléaires (avec les risques pour les environs en moins) et ce sont des zones ultra-protégées où tout avion qui s’approche est détruit sans sommation. Pas si facile donc. En plus il n’y a pas qu’un désert et la carte montre bien différents emplacements.
    Pour ce qui est de la surface ça parait effectivement très peu…

  10. Si je fais le calcul en me basant sur un ensoleillement moyen de 300 W/m2 je trouve 500 terawatts. Si on admet que les capteurs sont répartis harmonieusement autour du globe, on a environ un tiers de jour utilisable en permanence sur l’ensemble de l’installation. En comptant les intempéries (-20%), l’indisponibilité (pannes, maintenance, problèmes politique ou terroristes -10%) les pertes de transport jusqu’à chaque pays (difficile à estimer sur un réseau de distribution aussi gigantesque, peut-être 40 % [1%/100km] )cela donne grosso modo une fourniture instantanée d’une cinquantaine de terawatts couvrant très largement les besoins actuels de la planète (150 000 Terawattheure par an)

  11. On aura beau trouver des solutions écologiques pour notre planète et il y en a des effectivement des solutions, beaucoup même… le problème est qu’aujourd’hui les gros lobbys (TOTAL, NESTLE, MACDO…) sont la tête du système, des gouvernements, via des organisations marchandes mondiales type OMC et malheureusement ses organisations ont un pouvoir décisionnaire sur tous… C’est en consommant intelligent que le monde avancera, c’est un faite… En l’occurrence pour le problème qui nous concerne ici, toutes les décisions devront rapporter, afin d’être validés par la suite par ( Shell, Total, EDF…)
    Les choses ne sont finalement pas si simple que ce que l’ont pourrait croire, derrière chaque décision prise par le gouvernement se cache un ou plusieurs lobby(s).

  12. Exact Captain_badboy. Et j’imagine qu’un tel système implanté en afrique rapporterait beaucoup à l’économie du coin non ? C’est pas mon fort ce genre de truc.

    Non parceque si c’est le cas, j’imagine bien que les USA et ses entreprises vont bien évidemment se hater de dénigrer ce système.

  13. Marrant, sur Science et Vie il y a quelques mois, ils expliquaient qu’un carré de 30km x 30km suffirait… Ca fait beaucoup moins que ce qu’on lit dans l’article (et cette revue à tendance à faire relire ses articles par des scientifiques compétents…)

    Bon ils expliquaient aussi que les pertes engendrées lors du transport du courant seraient immenses et rendaient le projet irréalisable…

  14. hm les experts EDF disent que sa ne suffirait pas à alimenter la moitié de l’europe et les écolos disent que c’est infini pour toute la planète…

    M’enfin comment ils le savent sa me parait très compliquer tout en restant approximatif d’évalué la réelle consommation d’électricité mondiale….

  15. On n’a pas les mêmes sources Gizmodo.
    Science & Vie et La Maison Ecologique parlent d’un carré de 300 km x 300 km, soit « seulement 90 000 km2 ».
    Deux remarques néanmoins, une positive : Cette surface pourrait être revue à la baisse chaque année car la technologie progresse vite, et l’autre .. négative : Même si le soleil envoit 8 000 fois + d’énergie (!!) que nous n’en consommons, ceux que j’appelle affectueusement « les abrutis du XXè siècle » (vous savez, ceux qui nous ont apporté le pétrole, la chimie, la pollution, les HLM .. et autres bienfaits) s’emploient déjà à empêcher que leurs rentes ne cessent !

  16. @exover : pour le coût, si on se base sur un prix de 120€ le m2 de capteurs solaires thermiques (les capteurs les moins chers et au meilleur rendement, surtout si on les place dans un endroit chaud comme le Sahara), ça fait 500 000 km2 = 500 000 000 000 m2, x 120 = 600 milliards d’euros.
    Avec le coût des infrastructures d’acheminement, de nettoyage (eh oui un panneau sur lequel se sont installés 10cm de sable est beaucoup moins rentable, et c’est inévitable, même si on les place en hauteur), et de main d’oeuvre (les panneaux vont pas se poser tous seuls), les 600 milliards se verront vite doublés si ce n’est plus.

  17. Altimor > sans oublier qu’en Europe par exemple nous n’avons pas de désert donc on serait dépendant d’autre pays 😉

    Enfin bref tout ca c’est de l’utopie, on pourrait aussi faire un monde sans guerre, sans famine etc etc….

  18. Et quand bien même on réussirait à mettre ça en place d’un point de vu technique (oui car celle-ci évolue et donc à la limite on peut penser cela réalisable dans le futur), croyez-vous un seul instant que l’ensemble des pays accepterait d’être dépendant d’une seule et unique source d’énergie ?
    C’est tout simplement inimaginable.

    « ceux que j’appelle affectueusement »les abrutis du XXè siècle » (vous savez, ceux qui nous ont apporté le pétrole, la chimie, la pollution, les HLM .. et autres bienfaits) »

    Juste, merci pour ce moment de fou rire :’).

  19. Je rêve….
    Bien sûr que le solair est l’avenir.
    Ceux qui parlent de cellules photovoltaïques sont a côté de la plaque…
    La très grande majorité des centrales solaires seront thermiques et donc avec des miroirs très écologiques.

    http://www.nrel.gov/csp/

    Le voltaïque c’est pour le toit de sa maison.

  20. Toutes ces représentations ne sont que des façons imagées de décrire une réalité: il en faut moins que ce qu’on pourrait imaginer. Il est évident que des fermes photovoltaïques de 10km sur 10km seront rares, mais elles seront construites en appoint des productions photovoltaïques individuelles. Si chacun fait sa petite prod de son coté, on arrive très vite a des productions globales interessantes, surtout en mettant en place des systeme de mutualisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité