Festival de jeux en réalité augmentée dans les rues de New York

Une partie de golf en réalité augmenté dans les rues de New York? C'est parti pour un swing avec un téléphone.

Des bouées détectrices de poisson qui clignotent lorsque les autochtones nagent à proximité? Rien ne les arête.

Un jeu d’échecs avec des humains pour faire les pièces? Oui, bien sur. Le Conflux Festival est tout cela à la fois.

Ce festival est assez incroyable. Initialement conçu comme une étude sur « l’environnement géographique du comportement en 2003 », l’événement s’est transformé au fil des ans pour devenir une « fête de l’art et de la technologie », explique David Darts, le commissaire artistique de l’édition de cette année dans une interview accordée au New York Times.

La partie de golf est jouée avec des iPhone et des GPS, les avenues de NY servant de fairways, avec 18 bars matérialisant les 18 trous du parcours. Les joueurs effectuent des swings avec leurs téléphones, et un logiciel spécialisé recueille les éléments de l’accéléromètre pour déterminer la trajectoire de la balle, exactement comme une Wiimote avec MotionPlus.

La technologie des bouées, baptisée Fish ‘n microChips (bon appétit), est le travail de Natalie Jeremijenko, professeur à l’université de New York. Une série de bouées équipées de LED sont mouillées dans l’East River pour mesurer la qualité de l’eau. Les bouées clignotent lorsqu’un poisson (ou un corps) se trouve à proximité. Enfin le jeu d’échecs, également joué par téléphone, se pratique sur une grille de huit blocs par huit créée par la photojournaliste Sharilyn Neidhardt.

Le festival a eu lieu ce week-end à New York, et préfigure peut-être les jeux en extérieur que nous pratiquerons tous demain. Ce serait un moyen idéal de se divertir en faisant de l’exercice et en respirant le bon air pur des villes. [New York Times]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. héhéhé, toi tom t’ès pas un tout jeunot de l’info ^^
    8k de ram
    Pas de stockage physique interne
    2 couleurs
    Purée mais que ça pouvait être bon déjà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité