Même avec une appli iPhone moins chère, Texas Instruments continue de vendre sa calculette

La calculette financière Texas Instruments BA II Plus, qui coûte $30 chez Walmart, est maintenant proposée sous forme d'appli pour iPhone, pour seulement 15$. Pourtant, TI n'est pas trop inquiet pour l'avenir de ses calculatrices autonomes, qui devraient continuer à bien se vendre.

Certaines personnes utilisent la véritable calculette au bureau, mais aiment pouvoir compter sur la présence de l’appli sur leur téléphone en cas de besoin lorsqu’ils sont en déplacement, sans avoir à emmener la machine dans leurs affaires.

Une autre catégorie d’utilisateurs continue également d’acheter la calculette financière: les étudiants passant des examens, auxquels on interdit pour des raisons évidentes de dégainer un iPhone en salle d’examen. [GigaOm; lien iTunes Store]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. He les gars j’aime bien apple mais il y a une limite, « Même avec une appli iPhone moins chère, Texas Instruments continue de vendre sa calculette » Vous êtes pas sérieux avec votre titre. Vous voulez vraiment comparer un ipod a une calculette et s’étonner que les gens achètent la calculette au lieu de l’acheter sur l’app store.

  2. Tout le monde n’a pas de Jesusphone et tout le monde n’a pas besoin de calculette … et tout le monde va un jour mourir !
    Mwahahahahaha!!!

    désolé !

  3. Vous faire gobber qu’un smartphone avec un abonnement mobile pendant 2 ans, avec une application a 15$ est plus rentable qu’une calculatrice..
    … Il y a une application pour ça

  4. De toute façon, l’utilisation de téléphone est interdit pour tous les examens en France, donc même si les gens préfère une appli i phone a leurs calculettes (j’en doute) , il devrons tous de même en acheter

  5. Sinon la machine que vous avez entre les mains est capable de faire tous ces calculs et même plus, avec affichage couleur, navigation Internet…

    Il y a un ordinateur pour ça.

  6. « Pourtant, TI n’est pas trop inquiet pour l’avenir de ses calculatrices autonomes, qui devraient continuer à bien se vendre. »

    À vous entendre parler, tout le monde a un iPhone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité