Apple travaille sur une tablette depuis au moins 2003

Voilà qui vient encore alimenter la rumeur de tablette Apple. Selon le New York Times, plusieurs anciens employés d'Apple affirment qu'un prototype basé sur PowerPC a été développé en 2003, mais il consommait trop de courant, et Steve Jobs pensait qu'il était limité au surf de salle de bain.

L’ancien ingénieur d’Apple Joshua A. Strickland (dont le nom apparait sur plusieurs brevets Apple relatifs au multi-touch) a expliqué au journal que la tablette n’avait pas pu être construite parce que la batterie et les graphismes étaient trop médiocres, et les seuls composants coûtaient déjà 500$.

Mais la technologie a évolué: iTunes d’Apple pourrait devenir la prochaine grande librairie en ligne, le développeur du Newton a été ré-embauché et les rumeurs de tablettes Apple n’ont jamais été aussi vives.

Un autre ancien cadre d’Apple a déclaré au Times sous couvert d’anonymat:

« Je peux imaginer quelque chose comme l’iPhone avec un écran beaucoup plus grand, mais je ne sais pas quelle utilité il aurait dans ma vie. Ce sont les types de débats qui ont lieu chez Apple depuis un moment. »

L’article du journal propose un bon récapitulatif de tout le buzz circulant actuellement autour de la tablette Apple. Indéniablement un bon article (et pas seulement parce qu’ils citent notre cher Brian Lam). [New York Times]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ok, encore une « news » sur la fameuse tablette.
    Franchement j’adore Gizmodo mais en ce qui concerne Apple ce serait bien à un moment que vous arrêtiez de recopier les news qui tobent de site tels que macrumors.com et Cie…
    Quelqu’un qui suit de près ou de loin l’actu de la firme de Cuppertino consulte déjà les sites dédiés à Apple, non ? Si c’est pour reprendre texto les news des autres, ou est la valeur ajoutée ??? Il y a quand même une différence entre boulot éditorial et agrégation d’infos trouvées ailleurs à la virgule près. Le RSS fait ça très bien. J’attend plus de Gizmodo : analyses, insights, critiques, projection… Attention Gizmodo : ta ligne éditoriale fout le camp.

  2. je le dis depuis maintenant longtemps. Gizmodo FR doit arrêter de copier coller la version US et devrait avoir un regard un peu plus critique vis-à-vis des articles que le site « rédige » ou plutôt redirige.

    amicalement,

    dopple B

  3. je trouve au contraire cet article tres interessant sur le fait qu’apple se pose la question sur l’intérêt et l’utilité d’une tablette apple…

  4. @bender : l’argument n’est pas que cet article soit intéressant ou pas. Libre à chacun de juger de sa pertinence. Je disais juste que c’est une repompe littérale d’un article de gizmodo.com (entièrement d’accord avec dopple B sur ce point), et que l’article de Gizmodo.com est lui-même déjà une repompe d’un article de macrumors.com
    J’ai du coup trois news identiques dans mes fils RSS…lamentable !

  5. « Quelqu’un qui suit de près ou de loin l’actu de la firme de Cuppertino consulte déjà les sites dédiés à Apple, non ? »

    Bah non, et c’est seulement ici que j’ai lu cette information, donc je suis content que Gizmodo FR ait relayé cette information 😉

  6. Je pense qu’une tablette du genre qu’on voit en photo n’aurait pas grand intérêt. Plus cher à pas tellement plus intéressant pour les utilisateurs d’iphone ou d’ipod touch à part pour un écran plus grand. A peine moins cher et plus fragile, moins « multifonction » qu’un macbook… Bref, sans grand intérêt pour moi. Par contre, s’ils s’engagent aussi dans la lignée « portable sans clavier avec double écran » comme le Courier de Microsoft ou le projet d’Aasus, alors là, je pense qu’on tient quelque chose de bien bien plus excitant. On peut le tenir comme un portable pour bosser, comme un livre pour lire, c’est le top à mon avis.

  7. “Je peux imaginer quelque chose comme l’iPhone avec un écran beaucoup plus grand, mais je ne sais pas quelle utilité il aurait dans ma vie »

    Facile: achète un PC genre Asust T91MT équipé de Seven, tu auras la réponse !

  8. Je crois qu’on a encore du mal à jauger le coup de génie qui se prépare !

    Le hardware est certes séduisant, par son format et les fonctionnalités envisagées, mix des appareils actuels.
    Ce qui se trame risque encore de bouleverser tout un pan de l’industrie des médias, et ça risque de se situer dans le domaine de l’édition, comme les magazines, journaux, bref, l’écrit.
    La tablette Apple, c’est normal qu’on en parle beaucoup, car Apple est d’habitude la seule marque qui crée la surprise révolutionnaire à chaque nouveau produit, alors qu’on connaît tout des autres nouveautés 6 mois à l’avance. C’est d’ailleurs le seul produit qu’on pourra sans doute anticiper, tant le Newton et d’autres projets l’ont précédée.

    Concernant Gizmodo, le .fr n’est là que pour faire une sélection des articles du site US.
    Le problème (récent) est que cette sélection laisse trop souvent passer des posts totalement inutiles, genre moufles-hamburger ou bonhomme-Légo en tricot, qui baissent sérieusement le niveau.
    Ceux qui lisent l’américain devraient se cantonner au .com dont la richesse, le professionalisme et le niveau incomparablement élevé des commentaires ridiculisent le .fr, dont le seul intérêt est le respect de cet humour américain particulier, et le côté détendant des commentaires agressifs et bas-de-gamme !

  9. @Greenpsj : je partage ton analyse quant au lancement de cette fameuse iTablet. En effet, Apple est certainement l’une des seules entreprises a ne lancer un produit innovant que si celui-ci révolutionne entièrement une industrie, créée un nouveau besoin (et également un nouveau modèle économique, voire un nouveau rapport de force). L’industrie du print a raison de se mobiliser car même si nous adorons Apple pour la force et la qualité de ses produits et services, force est de constater que l’univers Apple est totalement fermé et implique l’achat du hard pour utiliser le software (a l’exeption de chevaux de Troie comme le fut iTunes…)
    Enfin, avec la récente médiatisation de produits comme MS Courier (qui ne verra probablement jamais le jour malheureusement), Apple ne peut de contenter d’un device tactile qui de résumerait a un « gros iPod Touch » sous iPhone OS, mais bel et bien d’un nouveau produit qui nous propose une toute nouvelle exeperience utilisateur, tant dans son interface que dans ses services embarqués. Et avec OS X big boy à la maneuvre… De plus, considérant l’état de santé de Steve Jobs, il me
    semble qu’un dernier coup de genie avant une retraite bien méritée serait la sortie idéale pour le gourou de Cuppertino.

  10. non mais, certains sont conscients des qualificatifs qu’ils peuvent sortir sur un produit dont personne n’est même capable d’affirmer qu’il sortira un jour ?

    Morceaux choisis: « excitant », « c’est le top », « bouleverser tout un pan de l’industrie des médias », « la surprise révolutionnaire à chaque nouveau produit », « l’une des seules entreprises a ne lancer un produit innovant que si celui-ci révolutionne entièrement une industrie », « créée un nouveau besoin et également un nouveau modèle économique voire un nouveau rapport de force », « L’industrie du print a raison de se mobiliser », « un dernier coup de genie »

    Après, faut pas vous étonner si les non Apple-addicts vous voient comme membres d’une secte complètement décalés avec la réalité.

    Sur la longueur, le marketing Apple a fait du bon boulot en tout cas: réussir à vous conditionner pour que -même si demain ils sortaient le plus gros bide de l’histoire des IT- vous iriez courir chez votre dealer Apple pour l’acheter à prix (très) fort, convaincus que vous serez qu’il y a forcément une « révolution » à l’intérieur.

  11. Bah alors les afficionados d ‘apple, ne trouvez vous pas que c est long 6 ans pour « faire » une tabllette?
    C est pas la meilleur boite du monde pourtant avec les meilleurs pdg les meilleurs developpeurs les meilleurs designers ?
    Ah bah si, ils ont aussi les meilleurs plannings me dit on dans l oreillette.

  12. @nouknouk et wazasql : tu as raison nouknouk, chez Apple ils sont très forts en marketing. Et pour rappel, l’essence même du marketing c’est de placer le client au centre de la réflexion dès lors que l’on a des produits à vendre. En l’occurence, ne pas avoir sorti de tablette apès 6 ans de réflexion, tu peux appeler ça un problème de planning wazasql, moi je trouve qu’il y a très peu de boites de ce secteur qui choisissent de ne pas aller sur un marché tant que le produit n’a pas donné satisfaction. Le choix d’une « crash response » visant à entrer sur un marché pour ne pas en perdre les parts à acquérir potentiellement ne donne généralement rien de bon.
    Force est de constater que notre bonne vieille firme à la pomme est certainement la seule à avoir su créer un lien émotionnel (voire irrationnel) avec sa clientèle. La valeur immatérielle que l’on prête à une marque détermine la part de rationalité que l’on mettra plus tard dans l’acte d’achat.

  13. On nous parle de relation avec l’industrie de l’édition…. Journaux, livres, ok! mais aussi manuels et ajouter un stylet pour les prises de notes de cours: vous avez le cartable électronique.
    Quand à moi qui suis désormais dans le milieu professionnel, je rêve d’un produit de ce type:
    – léger et facile à transporté
    – avoir toujours les docs à porté de main (surtout en réunion 😉
    – pouvoir prendre des notes (ça évite le cahier + éventuelle ressaisie sur ordi)
    – pouvoir dessiner et faire des graphiques, schéma en un coup de cray… stylet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité