Les cinq défauts rédhibitoires des tablettes jusqu’à présent

On peut encore largement débattre du potentiel réel des tablettes informatiques, mais un lecteur du New York Times qui déteste depuis longtemps les tablettes a énuméré cinq raisons pour lesquelles les tablettes n'ont toujours pas connu leur heure de gloire.

En résumé, les raisons citées par le lecteur du journal sont le manque d’implication suffisante des fabricants, les manques de matériel et de logiciels adaptés, le manque de modes d’entrées de données adaptés, le prix élevé et l’incapacité à trouver un système d’exploitation à faire tourner dessus.

Si l’on relit les rumeurs concernant la tablette Apple, plus ce avec quoi tous les utilisateurs du système d’exploitation de l’iPhone et de l’iPod Touch sont maintenant familiarisés, bon nombre de ces raisons deviennent caduques. [NYTimes]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. et puis avec les journaux en papier il y a des avantages :
    _ s’essuyer quand il n’y a plus de PQ
    _ allumer un barbecue
    _ faire des origamies
    _ se servir comme couverture pour les clodos
    ………..

  2. Ce qu’il manque au tablette:
    – La possibilité de choisir son OS.
    – Une plateforme un peut plus standardisé et totalement ouverte afin de permettre à tout le monde de développer un OS sur le même pied d’égalité. (ben oué, libre concurrence)

  3. Ce qu’il manque aux tablettes:
    – La possibilité de choisir son OS.
    – Une plateforme un peut plus standardisé et totalement ouverte afin de permettre à tout le monde de développer un OS sur le même pied d’égalité. (ben oué, libre concurrence)

  4. KORBE : c’est fait par Apple ! c’est normal que MACOS soit installé par défaut dessus ! et de toute façon, rien t’empêchera d’installer Windows ou autres OS dessus ! c’est déjà la cas avec tous les MAC en vente sur le marché.

  5. moi j’ai toujours trouvé ça naze tout court… ça fatigue + les yeux, on peut pas le fourrer a l’arrache dans le sac, … et puis on en revient toujours au papier 😀

  6. et surtout, on a toujours les mains devant l’écran

    en +

    Pour moi l’interface idéale serait de ne pas avoir à exercer de pression physique sur un objet.

    1 clic de souris, c’est aussi inofensif qu’une goutte de pluie
    mais répété des milliers de fois dans une journée, c’est aussi désagréable qu’une averse…

    expérience à faire : cliquez un peu de la main gauche

  7. l’avenir c’est pas ce genre de tablette avec écran dur mais ce sera avec des écran souples qu’on pourra les plier à volonté…on peut imaginer un appareil sous forme de stylo qu’on pourra dérouler l’écran souple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité