Scientifique au LHC le jour, terroriste présumé la nuit

La police a arrêté un physicien de 32 travaillant au LHC du CERN qui aurait des liens avec Al Qaida. Rien que ça. Comme si le truc n'était déjà pas assez bancal comme ça.

Le chercheur arrêté par les policiers de la DRCI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) était semble-t-il en contact avec Aqmi (Al-Qaida pour le Maghreb islamique) en vue de préparer des attentats en France.

Apparemment l’homme aurait suggéré des cibles possibles pour des attaques terroristes sur le sol français, mais on ne sait pas si le LHC était sur cette liste. Dans une déclaration publique, le CERN a rapidement rappelé que le LHC est pacifique, et ne pourrait rien apporter à un terroriste:

Rien dans nos recherches ne présente de potentiel pour une application militaire, et toutes nos découvertes sont publiées de manière ouverte dans le domaine public.

En effet. Nous n’avons pas besoin que des terroristes planifient des destructions. Les scientifiques sont assez doués en la matière, même si c’est souvent involontaire, et il est de notoriété publique que le CERN travaille pacifiquement à la fin du monde. Mais pour ça il faudrait d’abord qu’ils réussissent à redémarrer le LHC. [Figaro et Daily Mail]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vraiment dommage que des hommes qui à priori sont des « têtes », profitent de leurs cerveaux pour contribuer à des actes malveillants. ça fait tout de même flipper !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité