Des militaires testent une version réduite du sabre laser : le couteau à Plasma

Si comme moi vous préférez les armes de poing légères ou le corps à corps (seulement si je maîtrise le pincement neural vulcain), vous allez être heureux d’apprendre qu’il existe des hommes armées qui se baladent actuellement avec un couteau à plasma dans la poche. Oui, c’est une sorte de mini-sabre laser, et ses applications vont vous plaire.

En fait le couteau à plasma ne sert pas à couper des têtes de robot ou de clone, mais il sert à soigner. Là, vous vous dites : un couteau pour soigner ? Il n’a pas dessoûlé le rédacteur. En plus, si je vous dis que ce couteau pour soigner est utilisé par des militaires américains, je sens que vous allez me demander le numéro de mon fournisseur. Détrompez-vous ! Ce couteau à plasma sert pourtant à soigner les militaires blessés sur les champs de bataille où aucun soin décent ne peut leur être prodigué.

Imaginez, Maverick est au sol, un obus dans la poitrine, il est en train de se vider de son sang. Vous rampez jusqu’à lui comme une limace atteint de la maladie de Parkinson, vous dégainez votre couteau à plasma. Vous lui faites une blague en lui disant que vous allez l’achever et que vous l’avez toujours détesté. Gros plan sur son visage angoissé. Gros plan sur le couteau à plasma qui s’approche de sa chair sanguinolente… Et comme par magie, le sang s’arrête de couler. Vous venez de le cautériser. Oui, le couteau à plasma sert à cautériser. C’est mieux que de faire couler un bout de métal fondu dans la plaie. S’ils avaient eu cette technologie en Corée, les risques de mourir sur le champ de bataille suite à une blessure seraient passés de 25% à 10% seulement. [Brevet et test sur le terrain via Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @heburt : ça ressemble à un des outils utilisés pour la radio-chirurgie (une sorte de tube gros comme un stylo) mais il produit du plasma (un gaz ionisé chaud) qui a des vertus supérieures pour « cautériser »

    @Dominik : en effet, thanks…

  2. si j’ai bien compris, en gros, ca brule la blessure…
    Euh, ouais, ben c’est une façon comme une autre de cautériser, hein.
    C’est toujours mieux que d’y rester…

    Et puis, au pire, ca peut faire une arme de corps à corps en dernier recours (dans le visage, ca doit être très agréable :D)

  3. M’enfin, ‘faut faire ça à la poudre comme de vrais hommes et pas des métrosexuels fashion victim! Ou à la clope, après on la fume et ça repart.

    Halala, la génération starac qui ira à la guerre… ça sera pire que la 7e compagnie.
    Quand les chinois vont arriver, on va se faire démonter vite fait bien fait! ^^

  4. Mais si rappellez vous ! Dans le Donjon de naheulbeuk, pour soigner la flêche du ranger, on le brûle avec une torche =p Eh bien c’est la même chose ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité