Lockheed Martin, Microsoft et la Darpa préparent l’internet militaire du futur

Lockheed Martin a décroché un contrat de 31 millions de dollars avec le gouvernement américain pour travailler à réinventer TCP/IP et mettre au point un nouveau protocole réseau militaire.

Et Microsoft donne un coup de main pour créer un cyber-arsenal. Quelle équipe!

D’après les déclarations de John Mengucci de chez Lockheed Martin, l’objet principal du contrat consiste à anticiper les possibles attaques sur notre medium favori:

« Les nouvelles menaces et attaques réseaux requièrent des concepts de protection révolutionnaires. Avec ce projet […] nous travaillons à renforcer la cyber-sécurité et à nous assurer que les combattants pourront combattre en dépit de cyber attaques. »

Nous ne savons pas grand-chose d’autre sur ce que mijotent Lockheed et Microsoft, mais on peut largement commencer à crier Skynet, non? [The Register via Slashdot]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avec Microsoft dans le coup, bonjour la confidentialité, hyper top secrete et les failles de sécurité infranchissable voir infaillibles…

  2. Si c’est microsoft c’est une bonne et une mauvaise!
    La bonne, on pourra toujours espérer que skynet plante,
    la mauvaise, quand ça plante c’est que l’ordinateur ne répond plus, mais il tourne toujours!!!

  3. La chine s’appretait aà faire de même il y a quelques temps de ça et les usa leur ont interdit de le faire .
    Faites ce que je dis , ne faites pas ce que je fais , tel est la devise de l’oncle sam .

  4. Et oui, c’est fini le TCP/IP, ouvert, libre et neutre.

    Et tout cela sois-disant pour ne pas subir les cyber-attaques?

    Mais avec quoi sont faites les cybers attaques de types déni de service?
    Avec des ordinateurs équipé d’un Windows infecté.

    Quand je disais qu’une des raisons pour lesquels Microsoft gardait un niveau de sécurité aussi nul sur Windows c’était pour que les cybers attaques du genre déni de service ou le maintient de fermes de calculs par des cybers criminel soit possible afin de remettre la faute sur l’internet actuel et de proposer un remplaçant propio, on me traitai de parano…

    Là, on a la preuve que non.

  5. édit:

    « Là, on a la preuve que non, je ne suis pas parano »

    PS: ce serai bien d’ajouter la possibilité d’éditer ses commentaires, non?

  6. @korbé
    « Quand je disais qu’une des raisons pour lesquels Microsoft gardait un niveau de sécurité aussi nul sur Windows c’était pour que les cybers attaques du genre déni de service ou le maintient de fermes de calculs par des cybers criminel soit possible afin de remettre la faute sur l’internet actuel et de proposer un remplaçant propio, on me traitai de parano…

    Là, on a la preuve que non. »

    NON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité