Les robots à la rescousse pour le déminage

Les mines anti-personnel sont une preuve irréfutable que l’homme est un loup pour l’homme. Heureusement, d’autres hommes conçoivent des moyens de lutter contre la folie des premiers. Ainsi l’entreprise qui porte le nom poétiquement tordu de Humanistic Robots (robots humanistes) a-t-elle conçu un robot capable de nettoyer les champs de mines. Il s’appelle SCAMP:

SCAMP est l’abréviation de Specialized Compact Automated Mechanical-clearance Platform, que l’on pourrait traduire par plate-forme mécanique spécialisée compacte et automatisée de nettoyage. Le robot dispose d’une cage roulante contenant six pistons qui exercent des pressions sur le sol, qu’ils touchent à l’aide de roulettes métalliques capables d’encaisser le souffle d’une mine anti-personnel. La pression exercée est précisément étudiée pour faire détonner toute mine se trouvant enfouie là où appuie la machine.

Core77 explique que l’inventeur —le fondateur d’Humanistic Robots Josh Koplin— a développé le SCAMP après des voyages en Bosnie, Afghanistan, Cambodge et autre pays. Selon un article paru dans le Philadelphia Inquirer, l’avantage du robot est qu’il peut déminer. 4 km² en une journée, là où un démineur courageux sécurisera deux mètres carrés.

Il y aurait actuellement jusqu’à 100 millions de mines anti-personnel enfouies dans le sol de 85 pays. Alors même à raison de 4 km² par jour, il faudra un bon paquet de SCAMP pour nettoyer tout ça. L’entreprise vient de recevoir 2 millions de dollars du ministère américain de la défense pour pouvoir fournir un matériel de déminage opérationnel d’ici la fin de 2009. [Core77 et Philly.com, avec d’autres belles images]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai vu des documentaires sur la bataille de Normandie (1944). Les américains avaient déjà des engins similaires. Devant un char il y avait un cylindre équipé de chaines qui tournaient à toute vitesse en frappant le sol.

  2. Exact .Une autre personne dans les années 90 à fait une machine similaire avec un bulldozer , genre blindé , personne n’en veut car trop chère pour les pays qui en sont infestés .Ici le mec dans sa cabine se fera déchiqueter avec une mine .Un peu à côté de la plaque l’inventeur .

  3. Si on est sûr qu’il n’y a que des mines anti-personnel, la cabine peut être suffisamment blindée pour résister à ces saloperies. Mais il suffit de rencontrer une seule mine anti-char ou un « IED », ces bombes bricolées qu’il y a en Irak et en Afghanistan… D’autre part, certaines zones sont escarpées ou trop accidentées.
    La solution par rapport aux mines trop puissantes c’est de combiner ça avec les véhicules téléguidés, comme ça, ça saute à distance. Ca doit être infernal à vivre de près les explosions de mines…

    Apparemment le plus de cette nouvelle invention c’est qu’elle fait exploser toutes les mines, alors que les précédentes inventions en abîmaient juste certaines, d’où elles pouvaient rester dangereuses, genre ça te pétait à la gueule en labourant ton champ.

  4. Ben il reste encore une solution plus simple. Les pays non signataires de l’interdiction des mines anti-personnels sont priés de fournir suffisamment de personnes chargées de marcher en ligne dans les zones minées… on change au fur et à mesure. Efficace non ?

    Je plaisante, mais la légion à fait un travail un peu similaire pendant la guerre de corée sur une voie de chemin de fer régulièrement miné. Un gars marchait sur la voie avec une masse et frappait le sol à intervalle régulier. Ils ont préférés renoncer après quelques morts.

  5. J’ai vu un reportage sur Arte, ça se passe dans un pays africain infesté de mines (je ne sais plus le quel), un type génial a eu l’idée de dresser de gros rats (du coin) au flair très développé pour repérer les mines à leur odeur. Comme le rat n’est pas lourd il ne risque pas de faire sauter la mine. Il est aidé par des ONG européennes.

    J’avais lu un article ou vu sur le web (?) ou il était question de faire chauffer les mines avec des micros ondes (système placé en hauteur) et de les repérer avec une caméra thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité